Actualités

Défi Training School : des ateliers de valorisation

Les deux ateliers se sont tenus au Défi Training School.

Offrir une valeur ajoutée aux 15 candidates du concours Miss Universe Mauritius, c'était l’objectif affiché par l’organisation en s’associant au Défi Training School. Des formations ont été données aux Miss, les 7 et 8 septembre sur le « Women Empowerment » et le « Public Speaking ». 

Le Défi Training School est une entité qui existe depuis le 23 avril 2006. « Nous proposons des formations au personnel du groupe en interne », explique Imran Bahadoor, Group HR Manager du Défi Media Group. Ce centre de formation a été lancé officiellement pour le public ce week-end dans le cadre de Miss Universe Mauritius. De plus, le nouveau logo a aussi été dévoilé. « Le Défi Media Group est partie prenante dans le développement personnel des individus. Nous sommes contents de pouvoir contribuer à l’épanouissement de ces ambassadrices de notre pays », soutient le Group HR.  

miss
Les Miss posant pour une photo souvenir devant les locaux de Radio Plus à la Rue Labourdonnais, Port-Louis.

Le Défi Training School qui peut accommoder jusqu’à 25 personnes compte s’associer à d’autres institutions et professionnels, afin d’octroyer des formations des différents domaines. Il proposera également des stages en entreprise pour ceux souhaitant suivre la filière des médias et de la communication. 

Épanouissement personnel des reines de beauté

miss
Les candidates assistant à l’atelier de Public Speaking dimanche.

Les candidates du concours Miss Universe Mauritius ont eu droit à deux journées riches en émotions. La première journée autour du thème « Women Empowerment » était animée par Georgina Ragaven et Anuradha Nunkoo de l’ONG We Empower. La session, en deux volets, a débuté avec une danse pour détendre l’atmosphère et les mettre en confiance. La première partie était axée sur leur force intérieure, cette force qui réside en elle, comme l’explique Georgina Ragaven. 

« Nous voulons leur montrer qu’elles peuvent surmonter leur problème. La confiance en soi est importante et elle s’acquiert en trouvant la beauté intérieure. Nous leur expliquons aussi que dans ce concours, ce n’est pas qu’une question de victoire. Elles peuvent toutes sortir gagnantes de cette expérience et servir d’exemple aux autres jeunes filles de Maurice. Elles sont les ambassadrices du futur et nous avons besoin de plus de femmes comme elles. »

miss
Les Miss ont pu découvrir les différentes plateformes du Défi Media Group.

Le second volet, axé sur le thème « gender awareness », avait pour but d’équiper les candidates d’outils, afin qu’elles puissent passer des messages forts à la société. « Notre formation était axée sur l’égalité des genres. Nous voulons que ces filles puissent défendre le rôle de la femme. Il y a tellement de disparité et d’inégalité entre les hommes et les femmes. Nous voulons découvrir les vraies valeurs de chacune de ces femmes, afin qu’elles soient plus fortes », explique Anuradha Nunkoo.

Les Miss ont pu aussi visiter le studio de Radio Plus et ont pu intervenir en direct lors de la tranche d'info de midi présentées par Jean-Luc Emile, ainsi que dans l’émission de Caroline.

miss
L’atelier Women Empowerment était animé par Georgina Ragaven et Anuradha Nunkoo de We Empower.

« À travers cet atelier, nous avons appris à positiver, à ne plus garder nos blessures à l’intérieur et à apprendre à surmonter les épreuves. Le travail sur soi est important, afin de mieux comprendre les autres et gérer nos problèmes, » a expliqué Urvashi Haurheeram, 24 ans. Sa consœur Vandana Jeetah, 27 ans, est du même avis. Elle dit avoir été touchée par l’atelier mené par We Empower. Elle était une des premières à intervenir, lors de l’atelier We Empower, samedi. « On nous a demandé de parler de ce qui nous touche le plus et ce qui nous rend plus fortes. À travers les histoires de chacune, mon regard a changé sur les candidates. Il y a eu des rires et des larmes. C’était une expérience humaine unique », indique-t-elle. 

L’atelier Public Speaking animé par Atish Bogolah, expert en public speaking et Sarvesh Dosooye, consultant en psychologie, a eu lieu le dimanche 8 septembre. « L’idée de cet atelier était avant tout de leur offrir les outils nécessaires, afin qu’elles puissent s’exprimer en toute confiance et faire face à des questions impromptues. Nous leur avons prodigué des conseils et les techniques pour mieux faire face à une audience. Nous avons aussi travaillé sur leur intonation de voix qui reflète à la fois leur personnalité, leur confiance en soi et permet de captiver l’attention des personnes qui les écoutent », a indiqué Atish Bogolah.

miss
L’atelier de Public Speaking était animé par Atish Bagolah, expert en Public Speaking et Sarvesh Dosooye.

Crédit photo : Waren Marie

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !