Bollywood

Deepika Padukone : des partisans du BJP demandent le boycott de ses films

Deepika Padukone a rendu une visite à l’Université Jawaharlal Nehru, le 7 janvier pour apporter son soutien aux étudiants. Elle a rencontré Aishe Ghosh, la présidente de la Jawaharlal Nehru University Students’ Union (JNUSU), qui a été agressée dimanche. Cette intervention de l’actrice a été mal vue par le Bharatiya Janata Party (BJP), dont les partisans ont demandé le boycott des films de l’actrice.

Plusieurs autres célébrités, dont Swara Bhasker, Anurag Kashyap, Pooja Bhatt, Anubhav Sinha, Richa Chadha, Lisa Ray, Vishal Dadlani et Sudhir Mishra, ont applaudi l’action de Deepika.

L’Université Jawaharlal Nehru, l’une des plus importantes de la capitale indienne New Delhi, a été attaquée dimanche par une centaine d’assaillants et des professeurs et militants syndicaux agressés. Des dizaines de jeunes hommes masqués ont pénétré dans les bâtiments de l’Université Jawaharlal Nehru, des bâtons et des barres de fer à la main. Ils ont saccagé une partie des locaux, les voitures et se sont pris aux professeurs et  aux étudiants. Ils visaient particulièrement la présidente du syndicat des étudiants de l’Université, Aishe Ghosh, qui est apparue sur une vidéo postée sur Twitter, le visage en sang.

Aishe Ghosh est aussi l’une des participantes les plus médiatisées du mouvement contre la loi sur la nationalité indienne, promulguée, le 12 décembre 2019, qui facilite la naturalisation des immigrés originaires du Pakistan, du Bangladesh et de l’Afghanistan, à condition que les intéressés ne soient pas musulmans.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !