Live News

Deepak Benydin en faveur des conditions spéciales pour le personnel hospitalier dans les supermarchés

En raison de leurs horaires contraignants de travail, le personnel hospitalier éprouve d'énormes difficultés pour s’approvisionner dans les supermarchés. Ainsi plaide-t-il en faveur des dispositions spéciales à l’intention de cette catégorie de travailleurs. Soit une dérogation leur permettant de faire leurs courses sans passer par la file d’attente. 
 
Le président de la Federation of Parastatal bodies & Other Unions et de la Confederation of Independent Trade Unions, Deepak Benydin, attire en effet l’attention sur le fait que le personnel hospitalier, dont les Hospital Attendants, General Workers et autres, n'aient pas le temps pour rendre aux supermarchés et boutiques qui opèrent de 9 heures à 17 heures car « ils travaillent en cette période de confinement », dit-il. 
 
Le syndicaliste souhaite que des mesures soient prises pour leur faciliter la vie. Il explique que « généralement ces employés prennent le travail bien avant 9 heures et quand ils rentrent chez eux dans l'après-midi, les commerces sont déjà fermés. » 
D’ où son plaidoyer en leur faveur.
 
Deepak Benydin attire aussi l'attention sur le fait que les membres du personnel soignant et leurs collègues dans les centres hospitaliers, ne peuvent profiter de la pause déjeuner pour faire des achats. Ils auraient à attendre dans d’indéterminables queues. C’est pourquoi il lance un appel au gouvernement et au ministre des Finances en particulier, pour que des mesures soient prises afin de régler le problème. Deepak  Benydin propose, entre autres, un laissez-passer spécial afin que les employés aient accès aux supermarchés où ils n’auraient pas à faire la queue.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !