People

Deepak Balgobin : un jeune gestionnaire motivé à bloc

Deepak Balgobin Deepak Balgobin est le directeur exécutif du NPCC et le président du conseil d’administration de MHC.

À 37 ans, Deepak Balgobin est un féru de la perfection et il est multitâches. Il trouve qu’être jeune et motivé contribue à faire avancer le pays. Quand il n’est pas directeur exécutif du National Productivity and Competitiveness Council ou président du conseil d’administration de la Mauritius Housing Company, il s’adonne au football et à la cuisine.

Le samedi 20 octobre, Deepak Balgobin a mis le cap sur Singapour pour assister à l’International Convention on Quality Control Circles. L’île devient ainsi le 14e État membre de cette convention. Le directeur exécutif du National Productivity and Competitiveness Council (NPCC) dirige une délégation de six équipes gagnantes de la première édition de National Productivity and Quality Convention. Ce concours s’est tenu en août.

Outre les entreprises, Deepak Balgobin encourage également les étudiants du secondaire à venir de l’avant avec des projets innovants à travers Innovation for the Education Sector (InnovED).

« D’une part, nous voulons inculquer la culture de l’innovation dès un très jeune âge. D’autre part, nous avons lancé la première phase du National Leadership Engine le 17 octobre. C’est dans le but de donner les outils nécessaires aux leaders pour combattre, par exemple, la drogue, la pauvreté et les fléaux sociaux », dit-il.

Le directeur exécutif indique que ces projets ont pour objectif de contribuer au développement socio-économique du pays dans le cadre de la Vision 2030 du gouvernement.

Deepak Balgobin fait aussi ressortir que depuis qu’il est président de la Mauritius Housing Company (MHC), les choses ont évolué rapidement. « En 2017, nous avons réalisé des profits de Rs 215 millions et les prêts logements ont franchi la barre de Rs 1,5 milliard pour la première fois. Cette année, nous prévoyons des prêts dépassant Rs 1,8 milliard. C’est historique !

Cela a été possible grâce aux campagnes de promotions mises en place pour permettre aux Mauriciens de concrétiser leur rêve de s’offrir un toit, l’esprit d’équipe et des objectifs clairs établis au préalable. Si tous les employés s’unissent et s’engagent dans la même voie, cela ne peut qu’être bénéfique pour l’institution », explique-t-il.

Ces réalisations reposent surtout sur ses capacités de bon gestionnaire. Il les a acquis au fil des années dans le secteur privé, plus précisément dans l’hôtellerie.

Parcours professionnel

Deepak Balgobin est un natif de Mare-La-Chaux, Centre-de-Flacq. Il est le cadet d’une fratrie de deux enfants. En 1998, il termine sa scolarité secondaire au Professor Basdeo Bissoondoyal College. Il sait déjà ce qu’il veut. Il se tourne vers l’hôtellerie.

« Je viens d’un village côtier où la majorité des habitants exercent dans ce secteur. Et à cette époque, le tourisme commençait à prendre de l’ampleur à Maurice. J’étais fasciné par ce domaine porteur d’espoir », raconte-t-il.

Il démarre comme stagiaire dans le département de la restauration au Coco Beach. Une année plus tard, il suit des cours à l’école hôtelière. Il continue sa formation auprès de la Singapore Hotel Association et décroche un diplôme en Hotel Management.

Ensuite, il entame une licence en Tourism & Hospitality Management à l’Université de Technologie de Maurice. Trois ans après, Deepak Balgobin prend de l’emploi dans le département des ressources humaines chez One & Only Le Touessrok.

À peine une année après, il obtient une proposition du groupe Beachcomber. Il devient responsable de formation et en 2007, il se rend ainsi aux Seychelles plus précisément sur une île privée, qui abrite l’établissement de luxe St Anne Resort & Spa. Il assure la formation des Seychellois et d’autres étrangers.

En 2010, il retourne à Maurice. « J’ai grimpé les échelons graduellement et je suis devenu responsable du département des ressources humaines. À mon retour, je voulais faire une pause et me ressourcer pour me lancer dans une nouvelle aventure. Mais en moins d’une semaine, j’ai reçu une proposition, celle d’être directeur des Ressources humaines à Shanti Maurice », confie-t-il.

Il accepte et a l’occasion de travailler pour les hôtels du groupe en Suisse, en Écosse et en Italie, entre autres. Il est membre du conseil de la Human Resources Development Council en 2011 et directeur du board de State Land Development Council en 2015.

En mars 2017 soit quelques semaines après que Pravind Jugnauth accède au poste de Premier ministre, il confie à Deepak Balgobin, la responsabilité de la MHC en tant que président du conseil d’administration.

« Il a placé sa confiance en moi. J’ai accepté de relever le défi. Je suis le plus jeune président du conseil d’administration de la MHC. Cela symbolise l’enthousiasme et la confiance que le Premier ministre place en la jeunesse mauricienne », fait-il ressortir.

En janvier 2018, la possibilité d’être directeur exécutif du NPCC se présente. Une nouvelle fois, il est ravi d’endosser ce nouveau rôle. Il jongle aisément entre ses deux responsabilités. « Être jeune et être à la tête d’importantes institutions de l’île riment avec nouvelles idées. Nous sommes motivés pour accroître la productivité et la compétitivité. Elles sont le socle du succès socio-économique de notre pays. À l’instar de notre jeune Premier ministre qui se concentre sur son travail pour faire avancer Maurice », dit-il. 

Il continue à étoffer son bagage académique et son expérience professionnelle. Il récolte également des distinctions notamment 100 Most Talented HR Global Leaders, octroyée par le World HRD Congress tenu Inde en 2015. Il a aussi été boursier par l’Union européenne pour une formation en gestion hôtelière à Rimini en Italie.

D’ailleurs il vient de boucler un Master in Business Administration auprès de l’Anglia Ruskin University, de Cambridge, en Angleterre. 

Deepak Balgobin partage que la politique l’intéresse depuis qu’il est très jeune. Son père, aujourd’hui à la retraite, a été le président du conseil de district Moka/Flacq. Sa mère est femme au foyer.

Pendant son temps libre, il ne rate pas une occasion de toucher au ballon rond. Il est d’ailleurs fan de Liverpool. Il est aussi un cordon bleu. Sa spécialité est le briani de poulet.

Deepak Balgobin
Deepak Balgobin présentant un cadeau au célèbre chanteur Rahat Fateh Ali Khan, lors de son concert à Maurice l’an dernier.
Deepak Balgobin
Il reçoit le titre de 100 Most Talented HR Global Leaders, octroyé par le World HRD Congress, en Inde en 2015.
Deepak Balgobin
Il vient de compléter son MBA auprès de l’Anglia Ruskin University.
Deepak Balgobin
Il aime jouer au football.