Live News

Découverte d’héroïne à Forbach : l’Adsu tente d’établir un lien avec les billets brûlés dans un champ

Possible lien entre les liasses de billets brûlés découvertes à Daruty en 2018 et la cargaison d’héroïne estimée à Rs 13,6 millions à Goodlands.

L’enquête de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) sur les billets de banque brûlés est relancée après la découverte de la cargaison d’héroïne estimée à Rs 13,6 millions à Goodlands. C’est le policier Gary Gopaul, arrêté une nouvelle fois dans une affaire de drogue, qui est pressenti comme étant le commanditaire de ce trafic. 

Les enquêteurs de l’Adsu disposent d’une carte maîtresse en la personne du dénonciateur, mais ses propos font l’objet de contre-vérifications. Gary Gopaul est soupçonné de faire partie d’une bande de trafiquants qui auraient pris peur de se faire prendre par la police. L’informateur principal de la police dans l’affaire des Rs 13,6 millions d’héroïne avait eu vent qu’une équipe de l’Adsu travaillait sur des renseignements qui menaient vers son réseau. Ayant pris peur et dans une tentative d’éviter de se faire prendre, la bande avait décidé de cacher l’argent sur le terrain de Forbach. 

Dans les jours qui viennent, l’ADSU devrait organiser une séance d’interrogatoire avec Gary Gopaul pour y voir plus clair. Si jusqu’ici aucun lien n’avait pu être établi après la découverte des liasses de billets brûlés dans un champ de cannes à Daruty en novembre 2018, les enquêteurs de l’ADSU n’écartent pas la thèse que cet argent appartiendrait au réseau de Gary Gopaul impliqué dans le trafic de drogue synthétique et basé à Cité Sainte-Claire. 

L’enquête de l’ADSU privilégie le fait que l’ancien membre de la maison serait devenu un personnage important dans le trafic de drogue synthétique et de haschich dans la région nord du pays. Gary Gopaul, qui avait été arrêté en 2016 dans le sillage de l’affaire Arvind Hurreechurn, avait introduit 2 kilos d’héroïne dans le pays. C’est Arvind Hurreechurn, peu avant sa mort en cellule, qui avait indiqué que c’était Gary Gopaul qui l’avait aidé pour qu’il se rende à Madagascar en vue de compléter les procédures pour une importation d’héroïne. 

Des messages WhatsApp intrigants

L’ADSU est aussi en possession d’une série d’échanges sur WhatsApp qualifiés d’accablants contre Gary Gopaul. Sur le téléphone cellulaire de ce protagoniste, il y avait des échanges avec un individu basé à Paris. 

Une semaine de cela, après l’arrestation de deux mules françaises pour importation de Rs 3,7 millions de haschich, Diafra Traore avait été arrêté avec 452 grammes de haschich dans son estomac. Une cigarette de haschich avait été dissimulée dans ses parties intimes. Le reste de la drogue, en forme de boulettes, se trouvait dans l’estomac du suspect. 

Des indicateurs fluorescents 

La police a aussi appris que des indicateurs fluorescents en plastique avaient été placés dans les bois à Forbach afin de faciliter un repérage durant la nuit, lorsque les trafiquants s’adonnent à leur sale besogne. Ce lieu, qualifié de « retiré » et « calme », est considéré comme un lieu idéal par les trafiquants pour accomplir leurs opérations, loin des regards indiscrets, d’où la présence des indicateurs fluorescents sur les lieux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective