Législatives 2019

Déclaration de l’appartenance ethnique des candidats maintenue : ReA menace de contester les résultats des élections générales

Rezistans ek Alternativ (ReA) envisage de contester les résultats de la joute dans les médias, devant la justice et par le biais de « désobéissance civile ». C’est ce qu’à fait ressortir l’animateur du parti de gauche, Stephane Gua, en conférence de presse, samedi matin à Moka. Il a aussi fait ressortir que le parti menaçait de ne pas briguer les prochains suffrages universels, si les candidats se voyaient dans l’obligation de déclarer leur appartenance ethnique. 

« Il est clair qu’aucun candidat de Rezistans ek Alternativ (ReA) ne se classera dans aucune catégorie  communale. C’est un fait ! D’ailleurs, même avant la dissolution de l’Assemblée nationale, dimanche dernier, nous avons fait comprendre que nous nous réservions le droit de contester les résultats des élections, s’il arrivait que la Cour suprême ne tranche pas dans notre plainte constitutionnelle. Nous n’allons pas répéter la désobéissance civile tenue en 2010. Mo pa pe dir ki nou pou refer mem zafer. Mais nous nous réservons le droit de contester les résultats des élections, si jamais l’obligation de déclaration de l’appartenance ethnique était maintenue. Mais nous souhaitons toutefois que la Cour suprême tranche et que, le 22 octobre, jour du Nomination, la question de classification ne soit pas obligatoire », fait ressortir Stephane Gua.

ReA a décidé d’aligner 20 candidats pour briguer les prochains suffrages universels. Ce nombre est, selon Kugan Parapen, suffisant pour « donner une alternative » à l’électorat. Huit candidats en lice pour briguer les prochains suffrages ont, par ailleurs, été validés. Michel Chiffonne sera dans la circonscription no 1 (Port-Louis ouest). Danny Marie au no 2 (Port-Louis sud/Port-Louis central). Veena Dholah au no 8 (Quartier Militaire/Moka). Devianand Narrain au no 11 (Vieux Grand-Port/Rose-Belle). Le porte parole du parti, Ashok Subron, se retrouvera au no 13 (Rivière des Anguilles/Souillac). Stephane Gua sera au no 14 (Savanne/Rivière Noire), David Sauvage au no 16 (Vacoas/Floréal), tandis que Kugan Parapen sera, comme attendu, dans la circonscription no 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes). 

Dans son intervention, ce dernier a exhorté les électeurs de « bien réfléchir » lorsqu’ils se rendront aux urnes. Il demande aussi au public de « ne pas voter en bloc » et de faire le bon choix lors de ces élections générales. « Il y a un nombre assez élevé de partis ou d’alliances politiques qui ont été enregistrés pour les scrutins. Il y aura un nombre considérable de candidats indépendants qui se joindront à cette joute électorale. Les votants devront réfléchir à deux, voire trois fois avant de voter en bloc, car c’est une stratégie qui a démontré ses lacunes et défaillances dans le passé. » 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !