Live News

Décès liés à la Covid-19 : les entreprises de pompes funèbres prêtes

Toutes les mesures de précautions seront prises.

Les entreprises de pompes funèbres peuvent organiser les funérailles des personnes décédées de la Covid-19. Le protocole est, toutefois, en voie de finalisation pour permettre aux défunts de bénéficier d’un service religieux. 

Elles ne sont pas restées les bras croisés. Certaines entreprises de  pompes funèbres s’étaient, depuis l’année dernière, armées d’équipements nécessaires pour faire face à l’éventualité de devoir organiser les funérailles de personnes décédées de la Covid-19. « La formation dispensée par le ministère de la Santé le mardi 14 septembre n’a fait que parfaire nos connaissances et uniformiser les procédures.» C’est ce que soutient Shakeel Anarath de l’entreprise Al Ishaan. « La formation fournie par le ministère est un plus, surtout par rapport à notre protection lors du maniement des dépouilles », dit-il..  

Outre les procédures à suivre selon des directives établies, le bain et l’habillement des dépouilles étaient au programme des sessions de formation, soutient  Aatish Seesaha, Sales Manager de Moura Trading Investment. Les mesures de précaution sont comme suit:  le port d’un PPE, de gants, d’un masque N95 et un « face shield ». 

Par ailleurs, les familles pourront voir la dépouille et rendre un dernier hommage au défunt. Aatish Seesaha ajoute que le corps sera disposé dans un cercueil, cela peu importe la culture, toutefois les rituels culturels de chacun seront respectés.

Frederic Degeilh, CEO de l’entreprise Elie and Sons, explique, pour sa part, que tout était prêt pour de telles funérailles. « Nous nous sommes procurés de tous les équipements nécessaires pour faire face à cette nouvelle situation », confie-t-il. 

Face à la conjoncture actuelle, deux équipes ont été mises en place dont une dédiée aux personnes décédées de la Covid-19. La morgue de l’entreprise a aussi été divisée en deux. Elle compte deux entrées séparées pour éviter tout contact entre les deux équipes affirme Frederic Degeilh. 

Les explications fournies par le personnel du ministère de la Santé dont le Dr Catherine Gaud, sont rassurantes. « Aussi longtemps que les procédures sont respectées, il n’y a pas de risque de contamination surtout si les équipements de protection sont bien utilisés », soutient Aatish Seesaha. 

Prières au cimetière en attendant les obsèques à l’église 

Des représentants du ministère de la Santé ont eu une rencontre avec Mgr Sténio André, Evêque de Maurice, et des pères Jean Maurice Labour, Hervé G. de St Pern du diocèse de Port-Louis. C’était à l’évêché de Port-Louis le mercredi 15 septembre. Le but: avoir des précisions concernant la célébration des funérailles des victimes de la Covid-19 dans les églises. Les funérailles ne peuvent se faire à l’église mais des prières peuvent être dites dans les cimetières. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !