Live News

Décès d'un collégien, son beau-frère parle d’une «overdose de drogue synthétique»

L'adolescent est décédé à l'hôpital Victoria à Candos

Fin tragique pour un collégien de 16 ans. Il a rendu l’âme à l’hôpital Victoria, Candos, lundi 10 février. Cet habitant des hautes Plaines-Wilhems était admis à l’unité des soins intensifs depuis le début de ce mois. 

Selon son beau-frère, qui s’est confié à Radio Plus, ce mardi, l'adolescent aurait fait «une overdose de drogue synthétique». 

«C’est triste et très dur pour la famille de le perdre à l’âge de 16 ans. Il se trouvait à l'unité des soins intensifs depuis neuf jours. Linn ress dan koma. Hier lin desede. Dan so rappor otopsi inn mete kiso kran in eklate. Akoz synthetik sa. Nou pense enn overdose pou so kran eklate», a déclaré le beau-frère. 

Sollicité pour une réaction sur ce fléau, le travailleur social, Ally Lazer, révèle que du 1er au 15 janvier, six jeunes de moins de 25 ans ont trouvé la mort avec de la drogue synthétique. «Hier, un autre jeune a connu une fin atroce suite à une consommation de drogue synthétique. Mo pe tire mem tou le zour sonet dalarm», affirme Ally Lazer. 

Selon le travailleur social, le nombre de victimes continue à s’alourdir. Il lance ainsi un appel aux parents pour qu’ils soient vigilants. «Il faut avoir une bonne communication et privilégier une relation d’amitié avec les enfants», conseille Ally Lazer.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !