Bollywood

Décès du célèbre compositeur de musique Ravindra Jain

Le vétéran compositeur de musique Ravindra Jain est décédé, le 9 octobre, à l’hôpital Lilavati de Mumbai à l’âge de 71 ans. Il a été admis à l’unité des soins intensifs à  la suite d’une complication rénale. Il laisse derrière lui une veuve Divya et un fils, Arush. Ses funérailles ont eu lieu samedi au cimetière de Santacruz. Ravindra Jain, souffrant d’une insuffisance rénale, a été admis le 6 octobre au Wockhardt Super Specialty Hospital à Nagpur. Ravindra Jain s’est rendu à Nagpur pour donner un concert dimanche. Mais malheureusement, il est tombé malade. Vu que son état de santé s’est détérioré, Jain a été transporté d'urgence par avion à Mumbai le lendemain.

Aveugle depuis sa naissance

 
Ravindra Jain, connu comme le Stevie Wonder de l'Inde, est né le 28 février 1944. Il était aveugle depuis sa naissance. Les médecins ont conseillé à ses parents de ne pas le forcer à lire et à écrire afin de ne pas l'affecter davantage. Ses parents ont alors décidé de lui enseigner la musique. Son père, le Pandit Indramani Jain, était un érudit en Sanskrit et un médecin ayurvédique. Il était le troisième enfant d'une fratrie de sept. L'ancien juge et directeur de Times Group, D.K. Jain, et le célèbre médecin ayurvédique Pandit M. K. Jain, sont ses frères. Il a su surmonter son handicap pour devenir un des compositeurs les plus réussis de Bollywood. À Kolkata, il enseignait la musique dans les écoles et animateur radio.
[panel contents="'Gori Tera Gaon Bada Pyara' (Chitchor) 'Thande Thande Pani Se' (Pati Patni Aur Woh) 'Ghunghroo Ki Tarah' (Chor Machaye Shor) 'Sun Sahiba Sun' (Ram Teri Ganga Maili) 'Main Hoon Khushrang Henna' (Henna) 'Le Jayenge Le Jayenge' (Chor Machaye Shor) 'Sajna Hai Mujhe Sajna Ke Liye' (Saudagar) 'Ankhiyon Ke Jharokhon Se' (Ankhiyon Ke Jharokhon Se) 'Jab Deep Jale Aana' (Chitchor) 'Geet Gata Chal' (Geet Gata Chal)" label="Top 10 chansons mémorables composées par Ravindra Jain" style="info" custom_class=""]
[row custom_class=""][/row] Ravindra Jain a commencé à apprendre la chanson dès sa tendre enfance. Il chantait dans les temples de son quartier. Il a appris la musique de Pandit G. L. Jain, Pandit J. Sharma et Pandit Nathu Ram à Aligarh. Des années après, il a commencé à travailler dans l'industrie du cinéma bengali avant de tenter sa chance à Mumbai en 1970. En 1972, Jain a composé sa première chanson, interprétée par Mohammed Rafi, pour un film, mais malheureusement, le film n'a jamais fait sa sortie. Pendant sa carrière de presque 45 ans, il a composé la musique de plus de 200 films et séries télévisées. Il a plusieurs films à succès à son actif : « Ankhiyon Ke Jharokhon Se », « Chitchor », « Chor Machaye Shor », « Geet Gaata Chal », « Shyam Tere Kitne Naam », « Fakira », « Saudagar », « Ram Teri Ganga Maili », « Henna », « Ek Vivaah Aisa Bhi », « Vivah », « Aatish », « Do Jasoos », « Dulhan Wohi Jo Piya Mann Bhaye », « Insaf Ka Tarazu », « Nadiya Ke Paar », « Naiyya », « Paheli », « Pati Patni Aur Woh », « Pratighaat », « Sunayana », « Tapasya », « Toofan », « Yeh Aag Kab Bujhegi » et « Zid ». Il a  introduit plusieurs chanteurs au cinéma : Hemlata, Jaspal Singh et Manhar. C'est lui qui a lancé la carrière de K. J. Yesudas à Bollywood avec le film « Chitchor ». Les deux ont donné des chansons mémorables comme « Oo goriya re » (« Naiyya »), « Beeti hui raat ki » (« Ayyash »), et « Gori tera gaon » (« Chitchor »). On dit que Jain était si fasciné par la façon dont Yesudas interprétait ses chansons qu'il a dit qu'il souhaitait voir en premier le visage de ce dernier si jamais il recouvrait la vue. Le père de Ravindra Jain est mort pendant l’enregistrement d'une chanson du film « Saudagar » avec Amitabh Bachchan. Raj Kapoor a fait appel à lui pour ses films tels que « Ram Teri Ganga Maili », « Do Jasoos » et « Henna », dirigé par son fils Randhir Kapoor. Jain était très convoité par la célèbre maison de production Rajshri Productions. Il a composé la musique des films régionaux également. Entre 1990 et 2000, Jain a composé la musique de plusieurs feuilletons télévisés, dont « Ramayana », « Luv Kush », « Shri Krishna », « Alif Laila ». Ravindra Jain a rencontré sa belle-mère Nirmala Jain, à Delhi, alors qu'il participait à la campagne promotionnelle de « Saudagar ». Peu après, Divya, la fille de Nirmala Jain, a insisté pour épouser le musicien. Ravindra Jain s’est vu octroyer le Padma Shri en 2015 pour sa longue contribution à la musique indienne. Il n'a reçu qu'un seul Filmfare Award pour « Ram Teri Ganga Maili » (1985). [padding-p-1 custom_class=""][/padding-p-1]

[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"3457","attributes":{"class":"media-image alignleft size-medium wp-image-2951","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"228","height":"300","alt":"Lata Mangeshkar"}}]]Lata Mangeshkar: « Disparition d'un grand chanteur et poète »

La mort de Ravindra Jain a plongé l’industrie du cinéma indien dans le deuil. Il était plus connu comme « Daddu » et « Dada ». Ses funérailles ont eu lieu en présence de plusieurs personnalités, amis et parents. Pour Lata Mangeshkar, la mort de Ravindra Jain « est une grande perte pour le cinéma. C'est la disparition d'un grand chanteur et poète. » Shaan a, pour sa part, déclaré que Bollywood a perdu un des plus grands génies créatifs. « Music died a little today », a-t-il précisé.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !