Live News

Décès de patients dialysés : Collendavelloo parle «d’homicide involontaire»

« Il s’agit d’un homicide involontaire par imprudence, négligence ou par inaction ». L’ancien Premier ministre adjoint et ministre de l’Energie et des Services publics ne mâche pas ses mots après le décès d’une onzième personne dialysée à l’hôpital de Souillac mercredi 21 avril.

Dans une déclaration à Radio Plus ce jeudi matin. Ivan Collendavelloo, s’est dit affligé par ces décès.
«Be sa  ban dokter la pa fer nanie ? », s’interroge-t-il.

Cependant, le leader du Muvman Liberater précise qu’« homicide pa ve dir dimoune pe touye, li pa enn assassina, li pa enn meurtre ».

Onze patients dialysés sont morts en l’espace de trois semaines. Neuf d’entre eux avaient été testés positifs à la Covid-19.

Ecoutez la déclaration d’Ivan Collendavelloo sur notre «player» plus haut.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !