Live News

Décès de Kistnen Soopramanien : Koomadha Sawmynaden remet d’autres éléments à la MCIT

Le corps de Kistnen Soopramanien, 55 ans, avait été découvert calciné dans un champ de canne.
  • Plusieurs personnes pointées du doigt dans la déposition

L’audition de Koomadha Sawmynaden a pris fin à la Major Crime Investigation Team (MCIT) dans l’après-midi du mercredi 2 décembre. En présence de son homme de loi, Me Roshi Bhadain, Koomadha Sawmynaden, le frère du ministre Yogida Sawmynaden, a fait état de plusieurs éléments, dont des contrats qui auraient été alloués par le ministère du Commerce. 

Lors du deuxième jour d’audition, Koomadha Sawmynaden a remis des messages (SMS et WhatsApp) échangés avec Kistnen Soopramanien, 55 ans, avant son décès. L’enquête de la MCIT devrait voir l’audition de plusieurs autres personnes lors d’une prochaine étape de l’affaire. Le corps de Kistnen Soopramanien avait été découvert calciné dans un champ de canne, à Telfair, Moka, le 18 octobre dernier. Ses proches ne croient pas à un suicide. L’autopsie a attribué le décès à un œdème pulmonaire. 

Lors de son audition, en présence de son homme de loi, Koomadha Sawmynaden a cité les noms des individus qui avaient fait l’objet d’une enquête de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC), dans le sillage de la fourniture d’équipements médicaux. Il a expliqué que ces personnes auraient aussi soumis des offres pour procurer des équipements médicaux, notamment des masques de protection, entre autres. 

Koomadha Sawmynaden a aussi évoqué les circonstances dans lesquelles Kistnen Soopramanien tentait de décrocher un contrat de nettoyage auprès de la State Trading Corporation (STC), par le biais de sa compagnie « Rainbow Construction ». 

La proximité entre Koomadha Sawmynaden et Kistnen Soopramanien n’est un secret pour personne dans la région de Moka. La victime se serait plainte d’avoir été « e » comme « figurant » lors des « Bidding Exercices » en vue de décrocher des contrats publics.  Les enquêteurs veulent comprendre les différentes négociations, notamment sur les contrats que sollicitait la compagnie de Kistnen Soopramanien, lors des appels d’offres. 

Des contrats offerts durant la crise sanitaire et d’autres concernant des projets d’infrastructure y figurent. Le frère de Yogida Sawmynaden aurait aussi révélé le contenu des messages échangés entre lui et la victime. 

Me Roshi Bhadain : «Mon client a fourni tous les éléments à la police» 

À l’issue de l’audition de son client à la MCIT, Me Roshi Bhadain, avocat de Koomadha Sawmynaden, a soutenu que ce dernier a donné tous les détails à la police. L’avocat a expliqué que « mon client a fourni tous les éléments à la police » dans l’après-midi du mercredi 2 décembre. Pour l’homme de loi, ce n’est pas correct qu’il y ait de telles choses qui se passent en 2020. Il demande à la police de mener à bon port cette enquête après que son client ait révélé ces informations. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !