Live News

Décès de Jean Caël Permes : aucune mention des blessures décelées dans le Diary Book

Jean Caël Permes avait été transféré à la prison de haute sécurité de La Bastille

L’enquête sur le décès du détenu Jean Caël Permes à la prison de La Bastille avance. Deux hauts gradés de cette prison de haute sécurité ont été interrogés par les officiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) lundi 25 mai. 

L’un d’entre eux était en poste le jour du transfert du détenu de la prison de Beau-Bassin à celle de Phoenix qui a eu lieu, pour rappel, le 5 mai dernier. C’est dans la mi-journée de ce même jour, que les responsables de la prison de La Bastille ont été informés de l’arrivée de Jean Caël Permes, soit deux heures avant l’arrivée de ce dernier. Une cellule du High Security Ward a été préparée pour l’accueillir.

Les enquêteurs ont orienté leur interrogatoire sur les procédures mises en place  avant l’arrivée d’un détenu, qui d’après les deux hauts gradés, ont été respectées à la lettre.  Selon ces procédures, à chaque arrivée, un détenu est examiné par une équipe de La Bastille. L’objectif est de s’assurer qu’il ne porte aucune trace de violence ou de blessures. Ensuite, il est soumis à une fouille corporelle. Une fois toutes les procédures effectuées, les informations sont inscrites dans un Diary Book. 

Cependant, dans le cas du détenu Permes, il n’est mentionné nulle part que des blessures ont été relevées. Les deux hauts gradés ont raconté qu’ils n’ont pas personnellement assisté à l’arrivée du détenu.

L’étau se resserre ainsi autour des gardes-chiourmes en poste et qui auraient inscrit dans le Diary Book, les informations relatives à l’état du prisonnier à son arrivée. 

Rappelons que Jean Caël Permes avait été retrouvé mort dans sa cellule. L’autopsie avait attribué son décès à une hémorragie due à de multiples blessures.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !