Live News

Décès de dix patients dialysés : «Je n'ai pas l'intention de mener une quelconque enquête», dit Jagutpal

Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a été catégorique : « I do not intend to order enquiry ».  Il répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, ce mardi 20 avril, à l’Assemblée nationale. Elle était axée sur les 10 patients dialysés décédés au cours de ces trois dernières semaines. Le leader de l’opposition voulait savoir si le ministre Jagutpal ordonnerait la mise sur pied d’une « full-fledged inquiry » sur les circonstances entourant ces décès. Ce à quoi le ministre a répliqué par la négative.

D’emblée, le ministre de la Santé a indiqué qu’il y a au total 1 579 patients dialysés à Maurice. 1 285 sont en traitement dans les hôpitaux du gouvernement et 294 dans des cliniques privées. Il a aussi précisé qu’il y a 15 machines dédiées à dialyse au New Souillac Hospital.

La famille d’un patient dialysé décédé a porté plainte pour négligence médicale alléguée durant ce week-end, selon le leader de l’opposition.  Est-ce qu’une enquête sera enclenchée ?, a-t-il voulu savoir.

Le ministre de la Santé a répondu que le ministère reçoit deux ou trois plaintes par mois et, qu’à chaque fois, c’est la même procédure qui est suivie.

D’abord, une enquête interne dans l’établissement concerné. Le rapport est ensuite envoyé au ministère de la Santé, puis au Medical Negligence Standing Committee, présidé une « personne indépendante » et par trois docteurs. Ils soumettent un rapport. Le ministère s’appuie ensuite sur les recommandations de ce rapport et, si besoin est, un tribunal médical ouvre son enquête.

Xavier-Luc Duval a ensuite déposé une copie de la plainte déposée, selon lui, par les proches d’un défunt. 

Le leader de l'opposition a aussi demandé pourquoi, selon lui, personne n’ a été vacciné au New Souillac Hospital avant la détection des cas positifs. Le ministre a rétorqué que sept patients dialysés se sont fait vacciner avant l'irruption du virus. Il a souligné que l'administration du vaccin se fait sur  une base volontaire. 

31 patients positifs au New Souillac Hospital à ce jour 

Le ministre de la Santé est également revenu sur l’apparition de la Covid-19 à l’hôpital de Souillac. À cette époque, 87 patients étaient sous dialyse dans cet établissement et trois étaient admis à l’hôpital Jawaharlal Nehru, selon Kailesh Jagatpal.

C’est le 26 mars que le premier cas positif a été signalé. Il s’agit d’une « nursing officer ». Les procédures ont été enclenchées immédiatement. Les personnels qui avaient été en contact ont donc été isolés et ont subi des tests PCR. De là, sept cas positifs à la Covid-19 ont été identifiés.
Il s’agit de deux docteurs, d'une infirmière responsable (charge nurse), trois infirmier/es (nursing officers) et d'un « attendant ».

Toujours le 26 mars, trois patients sont venus à l’hôpital de Souillac par leurs propres moyens, ont été soumis à des tests PCR, qui se sont révélés testés positifs tous les trois. 

Ainsi, tous les patients dialysés ont été admis en quarantaine et ont subi des tests PCR. 12 ont été trouvés positifs à la Covid-19, le 28 mars, ce qui a fait un total de 15 patients dialysés positifs à la Covid-19.

Selon le ministre de la Santé, du 26 mars (jour zéro) au 9 avril (jour 14), 39 patients positifs à la Covid-19 ont été admis à l’hôpital de Souillac. 
De ces patients positifs, trois sont décédés, soit le 9 avril pour le premier et le 11 avril pour les autres. 

4 patients dialysés sont morts les 29 mars, 31 mars, 5 avril et 11 avril, avec pour cause de décès « d’autres comorbidités ». 

Un autre patient est décédé, hier soir, 19 avril. 

Deux patients négatifs à la Covid-19 sont morts à l’hôtel Tamassa les 29 mars et 7 avril.

Au total, 10 patients dialysés sont décédés, deux étant négatifs à la Covid-19, trois à cause de la Covid-19 et cinq attribués à « d’autres comorbidités ». 

31 patients positifs sont admis au New Souillac Hospital à ce jour.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !