Live News

Décès de dialysés en quarantaine : «Au prochain décès, nous porterons plainte pour homicide», menace la Renal Disease Patients Association

Le secrétaire de la Renal Disease Patients Association, Bose Soonarane

« Au prochain décès parmi les patients dialysés en quarantaine, nous porterons plainte pour homicide contre les responsables ». Tels sont les propos du secrétaire de la Renal Disease Patients Association, Bose Soonarane, ce mercredi 14 avril sur Radio Plus. Il lance ainsi un appel pressant aux autorités pour que les patients sous dialyse passent leur quarantaine dans de meilleures conditions. 

Bose Soonarane explique que les dialysés sont coupés du monde depuis plusieurs jours. « En quarantaine, ils sont enfermés, sans leur téléphone, la Wifi ou la télévision. C’est l’angoisse et, moralement, ils sont stressés », ajoute-t-il.

Le président de la Renal Disease Patients Association critique aussi la qualité du menu servi aux patients. Il soutient que si les mauvaises conditions persistent, la situation deviendra catastrophique.

Il demande à ce qu’une permission soit accordée au quotidien aux patients dialysés en quarantaine pour qu’ils puissent quitter leur chambre et prendre l’air pendant quelques minutes.

Et de répéter sa menace d’entamer des poursuites contre les responsables si un nouveau décès survient parmi les patients dialysés.

Depuis la deuxième vague de Covid-19, cette année, neuf patients dialysés sont morts. Sept d’entre eux étaient testés positifs à la Covid-19.

Ecoutez la déclaration de Bose Soonarane sur notre «player» plus haut.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !