Live News

Décès de Carino, l’auteur d’«Alime Dife» et  de «Mo lapo cabri»

« Alime Dife », « Mo Lapo Cabri » ou encore « Di bois frotte » ont fait danser les Mauriciens dans les années 90’. Leur interprète Carino ne fera plus entendre sa voix. De son vrai nom Ricin Brique, le ségatier s’est éteint à l’âge de 64 ans. Son décès est survenu dans la nuit du jeudi 3 mars à l’hôpital Victoria, Candos.

Ses funérailles ont eu lieu ce vendredi 4 mars. Le convoi mortuaire a quitté son domicile à la route Palma, Quatre-Bornes à 13 h 30. Il s’est convergé vers l’église Notre Dame du Rosaire avant d’aller au cimetière de Saint-Jean, toujours dans la ville des Fleurs.

David Brique, le fils aîné de Carino, raconte que son père est tombé malade le samedi 26 février. C’était dans son studio d’enregistrement à Quatre-Bornes. « On travaillait sur un « medley » de ses chansons comme « Tapé lamé », « Di bois frotté » et « Leve nou danse ». Il n’a pas eu l’occasion d’interpréter le troisième morceau quand il a commencé à transpirer. Il ne se sentait pas bien et je l’ai emmené d’urgence à l’hôpital », se remémore David Brique.

En ce jour fatidique, il a appris que Carino avait une hypertension artérielle élevée. Cela a provoqué une rupture d’artère dans le cerveau. Depuis, il était admis à l’hôpital Victoria. « Avant le samedi 26 février, il n’avait aucun signe de maladie. Papa nous a légué de bons souvenirs et il nous a toujours donné de bons conseils », indique David Brique.

Notons que Ricin « Carino » Brique avait six enfants. Il attendait la sortie d’une compilation dans laquelle figure sa chanson. La compilation est produite à La Réunion et réunit plusieurs artistes mauriciens et réunionnais.

Le Défi Media Group présente ses sympathies à la famille Brique.

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !