Faits Divers

Décédée après l’opération d’un cancer : la famille de la défunte crie à la négligence médicale

Lutchee Loll Lutchee Loll, emportée par une septicémie.

La famille Loll, domiciliée à Poste-de-Flacq, est désemparée. Lutchmee Loll, 72 ans, est morte dans d’atroces souffrances. Elle a eu un cancer à l’utérus l’année dernière. Elle a subi une importante opération mais aux dires de ses proches, son état s’est aggravé juste après. Elle ne pouvait uriner correctement.

Lutcmee Loll a connu une fin tragique.Après plusieurs opérations pour recouvrer la santé, elle est décédée le 27 janvier dernier. L’autopsie a révélé qu’elle est morte d’une infection. Sa famille allègue que c’est suite à une négligence médicale.

« Nous voulons savoir ce qui s’est vraiment passé lors de sa première opération, confie le fils de Lutchmee Loll, qui malgré sa peine, ne compte pas rester les bras croisés. Ma mère était diabétique, cardiaque et elle avait des problèmes de tension. L’an dernier, elle souffrait de fortes hémorragies et à l’hôpital de Flacq, on lui a diagnostiqué un cancer de l’utérus. Ce fut un choc ! »

Ensuite, un médecin leur a expliqué qu’elle devait subir une hystérectomie. « Linn dir bizin tir so lakaz baba. Ma mère voulait guérir au plus vite et elle a tout de suite dit oui. Nous étions d’accord aussi pour l’intervention. » Lutchmee Loll est admise le 12 janvier. L’hystérectomie a lieu le 14 janvier.  « L’intervention a duré cinq heures, le personnel soignant nous a dit que l’opération s’était bien passée mais ma mère s’est retrouvée aux soins intensifs, ajoute le fils. Nous espérions que sa santé allait s’améliorer mais c’est l’inverse qui s’est produit. » La santé de Lutchmee Loll se détériore et elle ne peut uriner correctement par la vessie.  « On nous a informés que l’urine se répandait dans son corps, ajoute le fils de la défunte. Nous avons posé des questions. Zot inn dir nou ena enn fuit dan so lintestin. » Peu après, il est convoqué d’urgence par un médecin. « Il m’a dit qu’il fallait une deuxième opération pour empêcher cette fuite. J’ai donné mon accord une fois de plus en pensant qu’elle allait se rétablir.»

Après l’intervention chirurgicale, Lutchmee Loll souffrait toujours autant, selon les dires de son fils. Puis, il y a eu une autre opération pour « réajuster l’intestin ». « J’ai vu un panel de médecins à l’hôpital pour en savoir plus mais aucun n’a pu me donner de bonnes explications. »

Lutchmee Loll va de mal en pis. « Après la dernière opération, ma maman a beaucoup souffert avant de rendre l’âme le 27 janvier dernier. » L’autopsie, pratiquée par le Dr Maxwell Monvoisin, attribue la mort de la dame à une septicémie.  Malgré sa tristesse, le fils se dit indigné. Idem pour les proches de la défunte qui veulent comprendre ce qui s’est passé. Ils ont porté l’affaire à la police de Flacq. Nous avons essayé d’avoir la version d’un préposé au ministère de la Santé mais sans succès.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !