Actualités

Débordement des bouches d’égout : des connexions illégales au réseau de la WMA mises en cause 

Le mardi 7 janvier, des représentants de la Wastewater Management Authority ont participé à une réunion présidée par Joe Lesjongard au siège du ministère du Tourisme, au 5e étage de l’Air Mauritius Building. Ils ont dû s’expliquer sur le débordement de plusieurs bouches d’égout lundi à Sainte-Croix et Vallée-des-Prêtres, suivant les averses.  

Joe Lesjongard, député de la circonscription no 4, a voulu savoir les raisons de ces débordements qui sont récurrents dans ces deux régions. Les représentants de la Wastewater Management Authority (WMA) ont imputé ce problème à des connexions illégales de tuyaux d’évacuation d’eau de pluie au réseau de la WMA. 

Le problème ne daterait pas d’hier. « C’est le cas à chaque fois à proximité du pont de Vallée-des-Prêtres quand il pleut à verse. Idem à Sainte-Croix où l’eau pénètre jusque dans les cours des habitants, et ce malgré des travaux de tout-à-l’égout entrepris dans cette région il y a peu », explique une source proche du ministre. 

Selon elle, la raison avancée par la WMA pour tenter d’expliquer ce phénomène récurrent serait que des habitants connecteraient illégalement leurs tuyaux émanant des gouttières au réseau de la WMA. « Du coup, lorsqu’il pleut abondamment, le réseau est saturé, n’ayant pas été construit pour accueillir une quantité aussi importante d’eau », fait-elle ressortir.

Plusieurs solutions ont été proposées au cours de cette rencontre à laquelle ont assisté les deux autres députés du no 4, des conseillers municipaux ainsi que des représentants de la mairie de Port-Louis et de la Road Development Authority. Parmi : la construction d’un cut-off drain à Vallée-des-Prêtres longeant une partie de la montagne, ainsi que la concrétisation d’un projet de la WMA annoncé dans le dernier Budget mais qui tarde à se réaliser. 

Interrogé par le ministre à ce sujet, les représentants de la WMA auraient fait comprendre que « des consultations sont en cours ». Reste encore à trouver une solution pour Sainte-Croix. En attendant, les camions-citernes restent le moyen le plus efficace pour pallier le problème. Quoi qu’il en soit, une seconde rencontre est prévue dans les prochains jours.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !