Live News

Débats budgétaires : Mahen Seeruttun s’en prend à Navin Ramgoolam

Mahen Seeruttun, ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, s’est montré très critique envers l’opposition ce samedi 19 juin 2021 lors des débats sur le Budget 2021-2022 au Parlement. Il a notamment taclé Navin Ramgoolam, leader du Parti Travalliste, qui aurait pris contact avec le Groupe d’Action Financière (Gafi) pour que ce dernier retire Maurice de sa liste grise.

Mahen Seeruttun a estimé que « Navin Ramgoolam est mal placé pour négocier avec le Gafi » faisant référence à une affaire de blanchiment d’argent allégué. Cela a fait réagir Arvin Boolell, député du Parti Travailliste, qui a demandé que le ministre retire ses propos car, selon lui, il y a une affaire en Cour.

Mahen Seeruttun a annoncé qu’une session plénière du Gafi aura lieu la semaine prochaine et il est confiant que le pays sortira de la liste grise ainsi que de la liste noire de l’Union Européenne. Il prévient que si l’issue est favorable, ce sera uniquement grâce au travail des fonctionnaires de son ministère « qui travaillent nuits et jours ».

Commentant le Budget 2021-2022, le ministre des Services financiers reconnait que la dette publique est à un niveau élevé. Il ajoute que le rapport du Fonds monétaire International (FMI) demande des mesures pour arriver à un taux acceptable dans le moyen terme. « Et c’est justement ce que prévoit ce Budget : amener la dette à 70 % en 2030. Des pays développés comme le Japon, l’Allemagne ou Singapour ont des dettes élevées. Des pays dont la dette est faible ne font pas aussi bien que nous », indique Mahen Seeruttun.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !