Actualités

Débats animés sur Radio Plus : Bobby Hurreeram donne une nouvelle interprétation d’un manifeste électoral

Bobby Hurreeram

Les formations politiques devraient s’abstenir d’annoncer des projets de développement dans leur manifeste électoral en cas de doute sur leur capacité à les concrétiser. C’est le postulat de Jean-Luc Émile et de Ruzayna Beegun qui animaient l’émission Au cœur de l’info sur Radio Plus le mardi 9 avril 2019, lors des échanges animés avec Bobby Hurreeram, sur la nature d’un manifeste électoral. Leur invité a voulu faire comprendre qu’un tel document reflète « une vision d’ensemble ».Selon lui, il ne s’agit pas d’un engagement à faire aboutir un projet dans un laps de temps précis.

Bobby Hurreeram a exprimé l’opinion selon laquelle il faudrait bien comprendre que lorsqu’un projet est annoncé, cela signifie que le processus de réalisation est déjà enclenché. Ce qui ne veut pas nécessairement dire qu’il sera mené à terme dans un délai fixé d’avance.

Certains projets peuvent être exécutés rapidement et d’autres non, dit-il. Il a cité la Land Court. À quoi servirait-elle si les juges appelés à la présider n’avaient pas à leur disposition des informations utiles ? « Il y a des étapes à franchir avant d’arriver à la formation d’une telle cour de justice », a fait ressortir l’intervenant. Bobby Hurreeram a ajouté que le discours-programme permet au gouvernement d’annoncer les projets-phares devant être exécutés sur une période de cinq ans.

Enjeux

L’ancien ministre Amédée Darga et Saffiyah Chady Edoo, citoyenne engagée, ont aussi été entendus au cours de l’émission. Le premier nommé a porté un jugement sévère sur les rédacteurs des manifestes. Au début, dit-il, ces programmes étaient le fruit « d’un travail sérieux. Après on a constaté un manque de réflexion, comme s’ils avaient été écrits dans le seul but de plaire ». Il y a aussi des propositions qui sont des « jockers annoncés généralement à la fin d’une campagne comme l’éducation gratuite par feu sir Seewoosagur Ramgoolam » et « l’augmentation de la pension de vieillesse par l’Alliance Lepep ».

Saffiyah Chady Edoo a plaidé en faveur de la participation de la population à l’élaboration des manifestes électoraux.  Un projet pouvant se réaliser à travers les forums où le public serait là pour non seulement écouter les projets des partis mais aussi pour faire connaître leurs propres propositions sur les enjeux influant sur leur vie de tous les jours.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more