Live News

De l’amiante à l’hôpital Victoria : le transfert des patients réclamé

La Confédération des Travailleurs du Secteur Privé (CTSP) n’envisage pas de baisser les bras en ce qui concerne de la présence d’amiante (Asbestos) dans quelques salles de l’hôpital Victoria, à Candos. Reaz Chuttoo, le président de ce collectif syndical, fait ressortir qu’une manifestation symbolique est prévue le vendredi 19 octobre en face de l’hôpital pour réclamer le « transfert immédiat des patients  de ces salles. » Il demande aux représentants syndicaux des employés du ministère de la Santé de se joindre à la cause de la CTSP. « Il y a une forte présence d’amiante sur les plafonds de trois ou quatre salles de l’hôpital Victoria. Les patients ainsi que les employés sont exposés à cette matière qui possède des capacités à tuer à petit feu », avance le syndicaliste Reaz Chuttoo, en conférence de presse au siège de la CTSP, à Rose-Hill, samedi matin. « La manifestation de vendredi vise à réclamer non seulement le transfert des patients, mais également la démolition immédiate des toitures menant à une désinfestation des lieux », poursuit-il. Selon ce syndicaliste, une centaine de patients seraient hospitalisés dans cette partie du bâtiment.