De drôles d’oiseaux sur le vol MK 535

Par Cedric Ramasawmy O commentaire
airport

Trois Ghanéens sont arrivés à Maurice dans la soirée du mardi 17 avril. Le but de leur voyage était « inconnu ». C’est pourquoi une enquête a été ouverte. En attendant, les trois voyageurs ont été placés en détention policière. C’est à bord du vol MK 535 en provenance de Nairobi qu’ils ont voyagé. À peine débarqués, ils ont été contrôlés au comptoir de l’Immigration. Cela, après un exercice de « screening & profiling ».

La Customs Anti-Narcotics Section (Cans) de la douane et l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’aéroport n’ont rien trouvé de compromettant dans leurs bagages.

Evans Otoo, âgé de 46 ans, Michael Brempong Annor et Owusu Forson Seykere, tous deux âgés de 26 ans, ont été interrogés sur le but de leur voyage. Ils ont expliqué aux policiers de l’Immigration qu’ils sont venus passer sept jours de vacances à l’île Maurice. Ce qui ne saurait poser problème, sauf qu’après avoir examiné leurs effets personnels, il s’avère qu’ils n’avaient pas suffisamment d’argent pour pouvoir séjourner à Maurice. Autre fait qui a intrigué les policiers : les trois étrangers n’avaient non plus aucun lieu d’hébergement.

Après leur interrogatoire, l’accès sur le territoire leur a été refusé par les services de l’Immigration. Le Passport & Immigration Office (PIO) a décidé de les placer en détention sous la section 25 (4) (D) de la Passports Act 1969. L’enquête est dirigée par l’assistant-surintendant de police (ASP) Narendrakumar Sanil Boodhram, responsable du PIO.

Les policiers devront déterminer la raison exacte de leur présence à Maurice et aussi voir s’il y aurait un lien avec le trafic de faux passeport.