Live News

David Jolicoeur sur son incarcération : « Monn pass dan enn mutineri, geyn bate, pa geyn manze » 

David Jolicoeur a retrouvé la liberté après avoir passé quasi quatre ans dans le milieu carcéral pour un meurtre qu’il affirme n’avoir pas commis. Il a payé une caution de Rs 10 000 après sa comparution en cour de Pamplemousses, ce jeudi 7 juillet. À sa sortie du tribunal, David Jolicoeur s’est confié aux journalistes. Il est revenu sur son incarcération depuis décembre 2018.  

« J’ai vécu des calvaires depuis mon incarcération. Monn pass dan enn mutineri, geyn bate, pa geyn manze. Il y a quasi 900 personnes incarcérées en ces lieux. Parmi, 700 détenus peuvent témoigner ce que je vous confie en ce moment. Monn trouv dimoun in mort ek bate. Ban gard prizon in bat li », remémore David Jolicoeur, sans pour autant dévoilé le nom du détenu qui aurait été « battu à mort » selon lui.  

« Pandan kat banane, mo ti dan prizon pou narien. Monn pass dan ban kalver ki pa ti bizin passe. In fer mwa aksepte enn kess ki mo pa kon narien mem », dit David Jolicoeur.  

Rappelons que la vidéo de David Jolicoeur, nu, près d’une rivière, entouré de certains limiers de la CID de Terre-Rouge se moquant de lui, avait mis en lumière les tortures qu’il avait subies. Vidéo qui était en circulation sur les réseaux sociaux.  

Il avait été arrêté le 25 décembre 2018 par l’équipe de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge pour l’assassinat d’Issah Ramjan. Et, le 30 juin dernier, la charge de meurtre à son encontre a été rayée en cour de Pamplemousses.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !