Live News

Dans une vidéo : Nando Bodha lance un appel aux parlementaires à bouder le vote des amendements à l'IBA Act

« Les radios et les Web TV ont toujours été la voix de la population et il est grand temps pour nous, en tant que gardiens de la démocratie, de nous battre pour vous ». C'est ce qu'affirme Nando Bodha dans une vidéo, ce lundi 29 novembre. Dans la foulée, il lance un appel aux membres de l'Assemblée pour qu'ils ne votent pas les amendements à l'« IBA Act ». Selon lui, ce vote suit une série de décisions qui, depuis un certain temps, font reculer le pays sur le front de la liberté d’expression, un droit fondamental dans un pays comme Maurice, auquel tient la population. « Nou ape viv dans enn système diktatir », poursuit-il. Ce, en disant que les gens ont peur de se faire entendre ou de critiquer ces décisions. « Nou ena enn regim ki na pa rekil devan nanien pou kontrol tou », estime-t-il. Ce alors que la Covid est en train de tuer des gens. 

Et de dénoncer cette tentative de museler les radios et par ricochet la voix du peuple après avoir procédé à des nominations politiques pour contrôler toutes les institutions, la dernière tentative ayant été, selon lui, au niveau de l’Electoral Supervisory Commission où des proches du MSM ont été nommés. 

Dans la foulée,  Nando Bodha a rendu hommage aux radios, soulignant le leur rôle pour aider les gens à résoudre leurs problèmes au quotidien. Et d'ajouter que la prochaine étape devrait être la télévision privée, car c’est « la direction que nous devons prendre à l’avenir ». 

Pour réagir, le leader du Rassemblement mauricien suggère aussi des actions symboliques en sus des débats sur ce projet de loi et des manifestations. Par exemple : un silence total pendant au moins une heure à observer sur les radios privées.

Et Nando Bodha d'en appeler ses anciens camarades ministres et députés du gouvernement surtout « les défenseurs de la liberté et de la démocratie  » tels que Ivan Collendavelloo, Steven Obeegadoo, Kavy Ramano et Alan Ganoo à s'inscrire contre ce projet de loi et à le faire retirer.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !