Xplik ou K

Dans une grande surface : litige autour d’une chute

panneau sol glissant Photo d'illustration

Dishan (prénom modifié) explique avoir fait une chute dans un supermarché il y a trois semaines. La faute au sol glissant. « Le samedi 11 mai, je me suis rendu dans une grande surface en compagnie de mon épouse et de mes enfants. En me dirigeant vers un rayon pour mes achats, j’ai glissé et je suis tombé lourdement. Je me suis blessé au bras droit. Je pouvais à peine le bouger et je saignais. Dans un premier temps, j’ai pensé à une fracture. La direction du supermarché en question a accepté de me faire transporter à l’hôpital, mais je leur ai dit que je préférais de me rendre dans une clinique privée pour me faire soigner. Heureusement que ce n’était rien de grave mais la douleur était atroce », indique Dishan.

Quelques jours plus tard, l’habitant de Curepipe contacte la direction de l’établissement où l’incident s’est produit parce que, selon lui, cette chute a été provoquée par un manque de précautions. « Ce n’est pas juste ce qui s’est passé. Au moment où j’entrais dans le rayon, il n’y avait aucun panneau pour avertir les clients que le sol était glissant. Un personnel du nettoyage avait placé le panneau de l’autre côté et non pas des deux côtés. Selon les dires de l’établissement, je suis fautif, parce qu’en visionnant les images des caméras de surveillance, les prioriétaires ont vu que j’étais entré dans le rayon malgré le panneau or, ce n’est pas du tout le cas », ajoute Dishan. Suite à ce préjudice, Dishan souhaite connaître la marche à suivre légalement.

« Les consommateurs ont-ils des responsabilités en entrant dans un magasin? Je souhaite savoir qui est fautif dans un tel cas et si la compagnie peut être poursuivie. De plus, je suis parti dans un endroit privé où ma sécurité n’a pas été assurée. La direction du supermarché m’a proposé un sac de ‘goodies’ comme dédommagement. Notre sécurité vaut-elle un sac de produits ? » se demande-t-il. Selon un responsable de communication de l’établissement, « il y avait bel et bien un panneau indiquant que le sol était glissant, mais le client est entré dans l’allée malgré tout », indique la direction du supermarché. Par ailleurs, la direction s’est aussi chargée de le transporter à une clinique des Plaines-Wilhems et de régler les frais médicaux pour ses soins. Le responsable de communication indique aussi avoir donné une bonne assistance au client. De plus, par gentillesse, un sac de goodies lui a été offert.

L’avocat Me Bala Mukan explique que, dans une situation pareille, quand un client entre dans un lieu, l’établissement doit s’assurer de sa sécurité. Dans ce cas, il faut que Dishan récupère le rapport médical et les documents relatifs aux dépenses de la clinique et entame une plainte civile en cour. Il pourra réclamer des dommages par rapport à ce qu’il a subi ou même par rapport aux blessures. Il n’est pas nécessaire de rapporter le cas à la police si le cas a été référé à la direction de l’établissement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective