Live News

Dans une école dans le Nord : un «bonbon suspect» remis à un écolier par un inconnu armé

L’enfant en compagnie de son père.
  • Diverses unités policières enquêtent 

Colère et incompréhension chez une famille issue d’un village du Nord. Leur fils de 8 ans leur a expliqué qu’il a été « terrorisé » dans l’enceinte de son école par un homme armé d’un sabre. Ce dernier l’a forcé à croquer un bonbon. Cet incident est survenu le vendredi 19 février 2021. Vers 11 heures ce jour-là, l’écolier en Grade 3, qui fréquente un établissement scolaire du gouvernement du Nord, dit avoir été accosté par l’inconnu pendant la récréation.  

Selon l’écolier, l’homme lui a remis un « bonbon ». L’enfant a ouvert l’emballage et constaté la présence d’une poudre jaunâtre. Inquiet, l’écolier dit avoir refusé de manger le « bonbon ». C’est à ce moment-là, dit-il, que l’inconnu est devenu agressif et a pointé un sabre en sa direction. « Mo garson inn dir nou ene misie inn met kouto anba so likou, misie la ti pe fors li pou manze, me mo zanfan so vant ti plin li pas ti rod manz bonbon-la », explique le père de l’écolier au Défi Quotidien. 

 Le malfrat a ensuite placé un sabre sur le cou de l’écolier et l’a forcé à manger ce « bonbon ». Mais l’enfant est parti. « J’étais effrayé et j’ai couru en direction de ma salle de classe pour me cacher », dit-il. Une fois à la maison, l’écolier a tout raconté à ses parents. « Mo pa konn dimounn-la. Zame monn trouv li, mo ti pe gagn per », précise cet enfant. 

Traumatisé depuis cet incident, le petit veut changer d’école. L’enfant, en présence de sa mère, a porté plainte au poste de police de Goodlands. La Child Development Unit, l’Adsu et la Brigade pour la Protection des Mineurs ont démarré une enquête.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !