Live News

Dans un restaurant à La City Trianon : une pièce de cinq sous dans un plat de Paneer Thali

Paneer Thali

Du Paneer Thali agrémenté d’une pièce de 5 sous. C’est le désagréable objet qu’Anoushka Hurboseea a retrouvé dans le plat servi à son enfant dans un des restaurants situés au Food Court de La City, à Trianon.

Une plainte a été déposée auprès du bureau sanitaire de Rose-Hill et une déposition effectuée à la station de police de la localité également. Anoushka Hurboseea croyait bien faire en faisant une dernière sortie familiale avant la rentrée scolaire. Elle s’est ainsi rendue au complexe commercial avec sa fille et a, par la suite, été rejointe par sa mère et une de ses collègues.

Tout le monde a décidé de manger végétarien et ils ont placé leur commande à l’un des restaurants. Son enfant avait presque entamé son plat, quand elle a senti quelque chose de dur sous sa dent. En la retirant de sa bouche pour la poser sur le plat, le son métallique a fait frémir tout le monde. « On a constaté qu’il s’agissait d’une pièce de 5 sous », s’insurge la mère de famille.

Sa mère, employée dans le secteur de la santé, s’est tout de suite dirigée vers le restaurant pour réclamer des explications aux employés. Au lieu de s’excuser, ils se sont montrés arrogants, selon Anoushka Hurboseea. « Ki ou le mo fer ? Kouma mo pou kone ki ena sa ladan mwa ? » aurait répondu à sa mère l’employée qui tenait la caisse ce jour-là. Une discussion s’en est suivie quand la famille a demandé d’être remboursée. La caissière a fait comprendre qu’elle ne pouvait faire le remboursement que pour le seul plat où il y avait la pièce de 5 sous, mais pas pour la totalité de la facture, dont le montant était de Rs 1 350.

Face au refus des employés de reconnaître leur tort et de présenter leurs excuses, mère et fille se sont rendues au bureau sanitaire de Rose-Hill pour loger une plainte. L’assiette a été mise sous scellés pour les besoins de l’enquête.

Une visite des lieux a été effectuée, le vendredi 23 août, afin que le restaurant soit désigné formellement par la plaignante, selon les procédures de ce service du ministère de la Santé. Le plat est désormais entre les mains du laboratoire à des fins d’analyses. « C’est la procédure. Après une plainte, un officier du bureau sanitaire se rend, en compagnie du plaignant, pour l’identification des lieux où un produit impropre à la consommation a été acheté, afin d’établir l’offense. Une enquête est, par la suite, initiée pour situer les responsabilités », nous a expliqué une source.

Contacté par téléphone, un des responsables du restaurant nous a fait comprendre qu’il n’était pas là au moment des faits. Selon la version donnée par les employés en service, les clientes se sont montrées agressives à leur égard, ce qui les a contraints de baisser le rideau métallique du restaurant. « La caissière a proposé de rembourser un plat, mais elles ont refusé », nous a-t-il expliqué.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !