Faits Divers

Dans un autobus à Souillac : trois jeunes agressent un policier

Poste de police de Souillac

Alors qu’il portait secours à une femme qui se faisait malmener dans un bus, le constable Khedoo a été pris d’assaut, le lundi 11 mars, par trois jeunes. L’incident s’est produit aux alentours de 14 h 50 à Souillac.

Au terminus de Souillac, trois passagers prennent place à l’arrière dans le bus. Alors que le bus démarre, le constable Khedoo qui est à bord du véhicule entend une femme crier. Il regarde à l’arrière et voit les trois jeunes s’en prendre à la femme.

Il s’approche des jeunes pour s’enquérir sur ce qui se passe. Un des jeunes lui lance : « To pou gagn bate ar mwa ». Le constable Khedoo le rappelle à l’ordre, mais le jeune devient violent et n’hésite pas à l’agresser au visage avec son poing. Le policier dit alors au jeune qu’il allait répondre d’« assaulting police officer ». Il a été informé de ses droits et qu’il serait conduit au poste de police de Souillac. Les deux autres jeunes s’en sont alors pris au constable Khedoo. Ils l’ont agressé et insulté. Et d’autres passagers qui étaient dans le bus ont dû prêter main-forte au policier.

Entre-temps, le chauffeur avait reconduit l’autobus à la gare. Avec l’aide d’autres policiers, les trois suspects ont été arrêtés. Il s’agit Rohan T., 18 ans, Ridwan T., 19 ans, et Ibrahim T., 18 ans, un mécanicien habitant Floréal.

Au poste, Ibrahim T. s’est cogné la tête trois fois contre le mur et s’est blessé aux lèvres. Il est en détention. Le constable Khedoo n’a pas été blessé.