Live News

Dans l’Ouest : ivre et toute nue, elle se fait prendre en photo par son ex-copain 

Sophie « Je souhaiterais que la police réagisse au plus vite que possible. »

Par jalousie, l’épouse de l’ex partage ces clichés sur le Net

Sophie, 27 ans, habitant l’Ouest de l’île, est divorcée depuis deux ans. Elle ne sait plus à quel saint se vouer depuis qu’elle a été victime d’un acte de jalousie. Cela fait cinq jours que des photos dénudées d’elle sont partagées sur les réseaux sociaux. « Tout le monde voit ces photos. Ma famille, celle de mon ex-époux, mes collègues, mes amis, les gens du quartier… Tout le monde en parle. J’ai honte. Je me sens humiliée, rabaissée. Je vois ma vie s’écrouler devant moi. Je ne sais plus quoi faire », lâche-t-elle d’une voix tremblante.

Célibataire, la jeune femme avait fait la connaissance d’un certain Arnaudy* (prénom modifié), le cousin d’une copine, en novembre 2021. « Au début, nous étions amis. Puis, nous nous sommes rapprochés. Mais il n’y avait rien de sérieux entre nous. Ti enn lavantir sa, pa ti ena proze maryaz nanye. Nou ti fek konn nou kamarad », raconte Sophie. 

Cependant, cette relation n’a duré que deux semaines. « Nous avions passé une nuit ensemble et, le lendemain, j’ai appris qu’il était marié. Sa femme avait découvert son infidélité », poursuit-elle. Après avoir appris qu’Arnaudy était marié, Sophie dit avoir rompu tout contact avec lui. « Depuis, il ne cesse de me contacter. Souvan li call mwa, li avoy mesaz lor Facebook, monn blok li, li fer lot dimounn vinn koz ek mwa, linn rod gagn kontak, li fatig mwa, me monn fini ar li. Mo kone problem sa », poursuit la jeune femme, qui ne croyait pas si bien dire.

Dimanche 15 mai, Sophie s’est rendue à Rivière-Noire, chez sa copine, la cousine d’Arnaudy, pour une soirée football. « Après les matches de Premier League, ma copine m’a dit de rester. C’était fun et j’avais consommé un peu trop d’alcool. Amize ena enn limit, me sa zour la, mo ti ‘happy’ ek monn bwar boukou », confie-elle. 

Mais cette soirée allait bouleverser sa vie. Vers 22 heures, Sophie raconte que, fatiguée et sous l’emprise de l’alcool, elle a voulu se reposer. « J’ai pris une douche et je me suis mise au lit . Monn zet lekor lor matla san abiye. Mo kamarad tinn fini dormi. Mo pa ti panse ki enn dimounn pou vinn dan lasam », explique-t-elle.

Arnaudy s’est pointé dans la chambre. « J’avais les yeux fermés. Me monn santi enn flash lor mo figir. En ouvrant les yeux, j’ai vu Arnaudy prenant des photos de moi alors que j’étais nue. ‘Monn dir li pa fer bann zafer koumsa. Linn dir mwa pa gagn traka li pou efas li », dit Sophie. Étant toujours en état d’ébriété, la jeune femme dira n’avoir pu se lever pour vérifier le téléphone. « Mo pa kone kinn arive apre, parski monn dormi. Trwa zer di matin mo somey inn kase, lerla mone kapav abiy mwa », poursuit-elle, pensant que l’homme avait tenu parole. Mais Sophie était loin d’imaginer la suite.

Insultes

Le lundi 23 mai, poursuit la jeune femme, « j’ai reçu un appel téléphonique de l’épouse d’Arnaudy. Linn zour mwa, li pe dir mwa mo kokin so mari ek li pou met mo foto touni partou… Mo pou bizin kasiet. Mo pann pran li kont. Mo pann mazinn sa lepizod foto-la », dit Sophie. Mais le lendemain matin, une proche lui apprendra que des photos dénudées d’elle circulaient sur les réseaux sociaux. « Les appels ont commencé à pleuvoir sur mon téléphone. Mon ex-époux et des proches m’ont dit qu’ils avaient reçu ces photos compromettantes. Mo ex-mari dir mwa ki so bann kamarad lor santie inn gagn sa bann foto- la ek mo pe fer li gagn onte. Lor lari tou dimounn pe get mwa. Mo santi mwa rabaissé net. Mo nepli kone ki pou fer ek mo la vie », dit- elle, désemparée.

Sophie s’est alors tournée vers la police pour enregistrer une plainte contre Arnaudy et son épouse. « Je suis une victime. Arnaudy a profité de mon état pour prendre ces photos et sa femme les a publiées par jalousie. Zot pe zwe ek mo repitasion. Mo enn fam, kouma sa fam kinn fer sa. Li ti kapav trouv enn lot fason pou tir so koler me pa zwe ek lavi dimounn koumsa », lâche-t-elle, en pleurs. 

Elle compte se rendre à la Cyber Crime Unit de la police dans les jours qui suivent pour fournir tous les éléments de preuve contre Arnaudy et sa femme. La police compte interpeller le couple bientôt. Une enquête est en cours.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !