Magazine

Dans les salles de MCine - The Boy 2, La Malédiction de Brahms : l’horreur continue

Quatre ans après « The Boy », avec Lauren Cohan (The Walking Dead), la poupée maléfique est de retour avec un « The Boy : La Malédiction de Brahms » (aka The Boy 2). Cette fois-ci, c’est Katie Holmes (Dawson, Ray Donovan), qui va connaître la peur blanche.

Liza (Katie Holmes) et son fils Jude (Christopher Convery) voient leur vie bouleversée quand ils sont victimes, à leur domicile, d’un cambriolage qui laisse la mère de famille entre la vie et la mort. Choqués au point que l’enfant en perd l’usage de la parole. La famille décide de partir à la campagne pour se ressourcer dans un charmant petit cottage jouxtant un immense manoir à l’abandon.

C’est là que Jude trouve, à moitié enterré dans les bois, une poupée de petit garçon à taille réelle. Il la prénomme Brahms et semble entretenir avec elle, au fil du temps, une relation de plus en plus intime. Si Liza et son mari voient, au départ, l’arrivée de Brahms d’un très bon œil, puisque leur fils retrouve petit à petit la parole en « conversant » avec la poupée, ils vont vite constater que le comportement de Jude change de plus en plus radicalement, tendant vers une violence exacerbée dès que l’on ne suit pas les « règles » édictées par son protégé…

Dans le rôle de la mère perturbée ayant frôlé la mort et ne pouvant jamais compter sur son mari, toujours prompt à rejeter sur elle l’état de mutisme de leur fils, Katie Holmes, qui est clairement inattaquable sur sa prestation. Sur le plan de la réalisation, le design artistique du long-métrage est très réussi, avec de nombreux plans de caméra aptes à suggérer l’angoisse et une très bonne gestion du clair/obscur.

De même, si la mise en scène est efficace, The Boy 2 ne souffre d’aucun temps mort. De plus, le film de William Brent Bell nous offre quelques surprises sympathiques et une fin plutôt intéressante, qui devrait augurer le meilleur pour un éventuel troisième opus.

Les films d’horreur en 2020 : ce qui nous attend

Le cinéma d’horreur va être gâté en 2020. Voici une liste de quelques-uns des films qui attendent les amateurs de sensations fortes dans les salles obscures. Parmi eux, Conjuring 3, Halloween Kills, Sans Un Bruit 2, Peninsula, la suite du Dernier Train pour Busan, Saw 2020 : Spirale, Invisible Man, The Hunt, Candyman, Last Night In Soho (le nouveau Edgar Wright), Army Of The Dead Escape Room 2.

À découvrir dans les salles de MCine à Trianon, à Flacq et au Caudan Waterfront. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP