Actualités

Dans les hôpitaux : la Santé veut réduire la consommation énergétique

candos Le ministère veut diminuer sa facture.

Le ministère de la Santé veut réduire la facture énergétique de ses hôpitaux et certains autres bâtiments. Les services d’un auditeur énergétique devraient être retenus pour l’aider à atteindre cet objectif.

Le ministère de la Santé veut réduire les gaspillages en énergie dans ses bâtiments, y compris dans ses hôpitaux. L’électricité, le gaz et le carburant sont autant de domaines dans lesquels le ministère estime qu’il y a la possibilité d’être plus efficace. Un consultant devrait être recruté pour identifier les options pour réduire considérablement la consommation énergétique dans ces bâtiments.

« The scope to reduce energy consumption is high », assure le ministère de la Santé dans le document d’appel d’offres pour trouver un consultant. « The energy audits must list out improvements in the Ministry’s energy use that will result in a reduction in the energy bill», précise ce même document un peu plus loin. Ce sera donc à l’auditeur énergétique, dont les services seront retenus, de dresser un plan qui permettra à la Santé d’atteindre cet objectif.

Parmi les premiers bâtiments visés, on retrouve l’hôpital SSRN, à Pamplemousses, y compris son département CT Scan et IRM et l’hôpital de Souillac. L’hôpital Dr A.G. Jeetoo, à Port-Louis, et l’hôpital Brown-Séquard, à Beau-Bassin, sont aussi concernés. L’hôpital Victoria est inclus dans l’exercice, mais également le Princess Margaret Orthopedic Centre, le nouveau bâtiment ‘outpatient’ ainsi que le National Blood Transfusion Service Building qui se trouve dans la même enceinte à Candos. Ailleurs, sont aussi touchés la Central Supplies Division, à Plaine-Lauzun, l’hôpital Nehru à Rose-Belle et l’hôpital de Flacq, incluant le bâtiment des rayons X.

Afin d’arriver à une réduction conséquente de la consommation énergétique, le consultant devra notamment examiner les installations pour l’éclairage, les appareils électriques, le réseau de distribution, les pratiques entourant l’opération et la maintenance des appareils.

Ce dernier développement du côté de la Santé fait partie d’une stratégie depuis quelques années déjà pour réduire la consommation énergétique dans plusieurs secteurs. En 2015, l’Energy Efficiency Management Office (EEMO) a démarré avec la formation d’auditeurs énergétiques. Ensuite, un plan pour la réduction de la consommation du secteur des services a été lancé avant un autre plan, en avril dernier, visant une dizaine de Petites et moyennes entreprises (PME).

Pour l’instant, ces plans n’ont pas eu d’impact conséquent sur la consommation énergétique globale.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective