Faits Divers

Dans le Sud : un marchand de fruits de mer cueilli par la police

jeff Jeff L., 25 ans, est soupçonné d’avoir pris l’argent de ses clients sans leur donner leur marchandise.

Jamais deux sans trois. À deux reprises, Jeff L. a vendu des ourites à des habitants de Mahébourg. La troisième fois, quand il s’est présenté au domicile d’un client habituel, ce dernier n’a pas hésité à renouveler sa confiance en ce marchand de fruits de mer, qui opère également comme pêcheur. Sauf que cette fois, ce dernier lui aurait montré un tout autre visage. L’homme, arrêté le lundi 11 mars 2019, est soupçonné d’avoir volé l’argent de ses clients sans pour autant leur offrir leur marchandise.

Dans la matinée du vendredi 8 mars 2019, Jeff L. s’est rendu chez un client habituel. Une fois devant son domicile, il s’est mis à crier : « Madam, madam. » Une femme de 50 ans est sortie. « Il a vendu des fruits de mer à mon époux en deux occasions. Mais comme mon mari n’était pas à la maison, c’est moi qui ai passé une nouvelle commande et fait le paiement », relate la cliente.

Les deux parties sont tombées d’accord sur une transaction de deux kilos et demi d’ourites contre la somme de Rs 500. « Ti ourit fre sa. Deza pa pe gagne mem ourit la. Monn profite pou aste », explique Sangeeta (prénom modifié). Elle a remis les Rs 500 convenues au marchand. Mais contre toute attente, Jeff L. a quitté les lieux en quatrième vitesse après avoir pris l’argent. « Li ti fini met bisiklet dan porte pou ale. Ourit la ti lor so gidon. San ki mo atann linn pran mo kas linn ale », se lamente la cliente.

Sangeeta s’est rendue au poste de police pour rapporter le vol. Une enquête a été menée. Le lundi 11 mars, le marchand d’ourites de 25 ans est tombé dans les filets de l’Anti-Robbery Squad du Sud, menée par les sergents Goodur et St-Mart. Durant son interrogatoire conduit le même jour, il est passé aux aveux. Il a également été positivement identifié par la cliente.

Outre ce cas de vol, Jeff L. s’est aussi retrouvé empêtré dans une autre enquête policière. Cette fois, un autre client dit avoir été victime de sa combine dans la matinée du 3 mars 2019. Le marchand de fruits de mer lui aurait proposé de vendre 1,75 kilo de calamar au prix de Rs 550. 

Dans un premier temps, il a empoché l’argent du client promettant de repasser pour la livraison.  Sauf que le client dit être resté pendant plusieurs heures à attendre la livraison de sa commande. Ne voyant rien venir et se doutant qu’il avait été berné, il a porté plainte contre le marchand au poste de police de Mahébourg. Jeff L. a été placé sous les verrous. Il est provisoirement accusé de vol et d’escroquerie. L’enquête policière se poursuit.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !