Live News

Dans le Sud et à Port-Louis : violence et maltraitance sur trois enfants en bas âge

Deux enfants ont été transférés de l’hôpital de Souillac à un abri.

Deux cas de violence et de maltraitance envers des enfants en bas âge ont été rapportés à la police les samedi 8 et mardi 11 février. Le dernier en date concerne un frère et une sœur, âgés de cinq et six ans respectivement, qui accusent leur beau-père et leur mère de les avoir frappés. 

«Mon beau-père m’a agressé à coups de baton mop. » Telle est la déclaration du garçonnet de cinq ans à un Family Welfare Protection Officer. En effet, c’est après son admission et celle de sa sœur, âgée de six ans, à l’hôpital de Souillac, mardi 11 février, que la Child Development Unit et la police ont été alertées. Dans sa déclaration, la fillette, qui aurait subi le même sort, a rapporté que son beau-père et sa mère l’avaient brutalisée. « Papi m’a giflé au visage », affirme cette écolière qui dit ressentir encore des douleurs. Pour leur sécurité, les deux enfants seront transférés dans un abri. La police de Souillac a ouvert une enquête. Les parents qui ont été mis en cause par leurs enfants  seront interrogés.

Par ailleurs, un garçonnet de sept ans, dont les parents sont séparés, allègue avoir été brutalisé par son père lundi 4 février en raison d’un devoir. L’enfant, qui vit en alternance chez son père et sa mère, s’est rendu au poste de police d’Abercrombie accompagné de celle-ci. 

Dans sa plainte, il a déclaré que son père l’a frappé avec un morceau de bois parce qu’il n’arrivait pas à faire un exercice. C’est après avoir aperçu des rougeurs sur le dos de son fils à son retour chez elle, que la mère s’est rendue au poste de police d’Abercrombie avec celui-ci. « Il m’a dit que son père l’avait frappé. Il n’avait pu dormir ce soir-là. J’ai d’abord demandé une explication à son père qui m’a confirmé qu’il ne pouvait pas faire un devoir. J’ai réprimandé son père et lui a fait comprendre qu’il fallait avoir de la patience, surtout que c’est un enfant hyperactif », a-t-elle déclaré.

Mère et fils se sont ensuite rendus à l’hôpital. Après avoir reçu des soins, le petit a été admis sous observation avant d’être autorisé à rentrer.

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP