Xplik ou K

Dans la cour d’une école gouvernementale : on abat des arbres qui procuraient de l’ombre

arbres Les arbres protégeaient du soleil.

Ne respecte-t-on pas l’environnement à l’école ? Ce mois-ci, au moins trois grands arbres qui se trouvaient dans la cour de l’école du gouvernement Sir Claude Noël, à L’Escalier, ont été coupés.

Ces arbres, selon des parents d’élèves, procuraient beaucoup de bien à tout le monde. Par ces journées très ensoleillées, ils offraient de l’ombre aux petits écoliers. En plus, les petits de la section maternelle s’asseyaient sous ces arbres pour dessiner.

Ravi, un parent déçu, raconte que le 11 mars, lors de la cérémonie marquant la fête de l’Indépendance, environ 15 écoliers se sont évanouis à cause du soleil de plomb. « Si ces arbres n’avaient pas été abattus, ce problème ne serait pas arrivé », argue-t-il.

Personne ne sait qui a donné l’ordre de faire abattre ces arbres. Même pas l’administration. Le recteur de l’établissement que nous avons interrogé nous a déclaré : « Je ne sais quoi vous répondre. J’ignore absolument qui a donné un ordre aussi aberrant. »

Toujours selon cette source, les membres de la PTA en désaccord, sont divisés en deux clans, d’où les couacs mentionnés plus haut.
Contacté par téléphone, le conservateur des Bois et Forêts, M. Tezoo, a dit qu’il vérifiera avec le ministère de l’Éducation pour savoir qui a donné l’ordre d’abattre ces arbres. Apparemment, lui-même ne le sait pas. Il précise qu’en principe son département doit recevoir une demande par écrit du ministère. Après, des officiers de son département se déplacent sur place pour constater de visu ce qu’il en est avant de procéder à l’abattage.

Le recteur nous a déclaré que la décision de faire couper les arbres vient de la PTA. Il a souligné que la décision de l’administration était seulement d’élaguer les branches des arbres de l’arrière-cour. Le président de la PTA et un autre membre ont fait revenir le bûcheron pour abattre les trois manguiers, sans autorisation préalable.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !