Actualités

Cyril Oudin, directeur d’Eole Plaine des Roches Ltd : «Les éoliennes sont un symbole fort vers une transition énergétique»

éoliennes Le lancement du projet aura lieu en début de semaine par Alain Wong, ministre de l’Environnement.

La première centrale éolienne du pays, à Plaine-des-Roches, sera inaugurée lundi. Cyril Oudin, directeur du projet, estime qu’il s’agit d’une « grande première à Maurice » du fait que l’énergie est produite par la force du vent.

«Longue de 1,2 kilomètres, cette centrale d’énergie est un projet qui a été favorablement accueilli par des gens de la région. Les éoliennes, qui produisent une capacité totale de 9,35 MW, ont été construites à travers un mécanisme dernier cri qui ne produit aucun grésillement. Ces appareils sont impressionnants, car c’est la première fois que le pays accueille une centrale de cette taille. D’ailleurs, les éoliennes sont un symbole fort vers une transition énergétique », fait ressortir Cyril Oudin, directeur de la compagnie Eole Plaine-des -Roches Ltd, l’initiateur du projet. Notre intervenant ajoute que la centrale est opérationnelle à 100 % depuis quelques mois déjà.

Le lancement du projet aura lieu en début de semaine par Alain Wong, ministre de l’Environnement. Une source autorisée au ministère de tutelle explique que la production énergétique de cette centrale éolienne peut facilement couvrir 10 000 foyers. « La mise en chantier d’un tel projet va réduire l’émission de dioxyde de carbone dans l’atmosphère de 30 000  tonnes annuellement. Cette centrale cadre avec la politique énergétique du gouvernement de bouger vers l’énergie verte et renouvelable. »

La centrale se situe dans la région de Plaine-des-Roches en pleine forêt. Alignées sur une distance de 130 mètres, les appareils, qui font 65 mètres de haut, sont impressionnants. L’assemblage des 11 éoliennes a nécessité près d’une année de labeur aux techniciens et autres ouvriers de Quadran Énergies Libres. Leur maintenance, explique un technicien de la compagnie, s’étale régulièrement sur six mois. L’objectif de cette ferme éolienne, souligne-t-il, est de produire au moins  16,3 millions de KWh annuellement.

Les sentiments des habitants

« Je suis ravi qu’une centrale éolienne ait été implantée dans la région de Plaine-des-Roches. C’est une grande première pour le pays et un tel projet va de pair avec la préservation de l’écologie », laisse entendre Veejay Aubeeluck, un boutiquier de 67 ans.

Baboo Padaruth, un autre sexagénaire que nous avons rencontré non loin de la centrale éolienne, rejoint les propos de Veejay Aubeeluck. « Je suis fier que la région soit dotée d’un tel projet. Le spectacle est époustouflant. Je pense que les responsables du projet auraient dû aménager une aire de stationnement, afin de donner l’occasion au public d’apprécier la révolution des hélices des appareils. »

Giovanni Mamode, un autre habitant de la région, n’est pas du même avis. Le promoteur du projet, fait-il ressortir, aurait dû opter pour un autre endroit. « Je salue l’initiative du projet de centrale éolienne. D’ailleurs, il était grand temps de se tourner vers l’énergie du vent pour la production d’électricité. Mais je ne comprends pas pourquoi cette ferme a été implantée au beau milieu d’une forêt. Ce n’est pas en harmonie avec la nature. Il doit bien y avoir d’autres endroits qui auraient pu accueillir un tel projet. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !