Live News

Cybercité d’Ébène : un projet de parking de Nexteracom contesté en cour

Cybercité d’Ébène

La compagnie gérant l’hypermarché Ébène Intermart dit craindre un danger potentiel pour les usagers de son parking. Elle demande à la Cour suprême de bloquer le projet d’aire de stationnement de Nexteracom Ltd.

Un projet de parking dans la Cybercité, à Ébène, a donné lieu à une bataille juridique en Cour suprême. La compagnie Ébène Hypermarket Property Co Ltd  réclame une injonction perpétuelle contre la compagnie Nexteracom Ltd et la mairie de Quatre-Bornes. Cela, en vue d’interdire la réalisation du projet de parking de Nexteracom Ltd.

La compagnie Ébène Hypermarket Property Co Ltd évoque dans sa plainte, que le projet de parking envisagé par Nexteracom Ltd, risque d’aggraver les problèmes d’inondation de la zone de stationnement de son hypermarché Ébène Intermart. Ce qui constituerait, selon la société plaignante, un danger potentiel pour ses usagers. Nexteracom Ltd réplique dans sa défense déposée le mardi 26 juin qu’elle a modifié son projet dans une tentative de mettre un terme au litige et dément tout effet négatif pouvant aggraver la situation. L’affaire sera appelée le 17 juillet 2018.

Dans sa plainte, Ébène Hypermarket Property Co Ltd fait valoir qu’elle a conclu un contrat de location avec Business Parks of Mauritius Ltd (BPML) le 19 novembre 2002. Le 9 septembre 2009, le bail a été résilié et un nouveau bail a été souscrit pour un paiement forfaitaire de Rs 16 millions et un loyer annuel de Rs 1,9 million. L’espace loué couvre 32 391 mètres carrés

Elle comprend un complexe commercial depuis 2004 qui, à ce jour, compte 30 points de vente, y compris un hypermarché, 15 prestataires de services alimentaires, deux restaurants, un lave-auto et une exposition de vente de voitures. Le terrain loué est délimité vers l'ouest par une réserve de terres de la route Ébène-Trianon, sur 147 mètres. Selon la compagnie plaignante, le complexe commercial reçoit la visite de 5 000 à 6 000 visiteurs par jour.

Ébène Hypermarket Property Co Ltd affirme que le projet de parking de Nexteracom pourrait avoir un effet négatif sur le centre commercial d'Ébène, après les graves inondations vécues en 2004. Le développement de la région aurait accentué l’accumulation d'eau sur le parking, pendant les fortes pluies, comme enregistrées en janvier 2014.

La compagnie dit avoir contacté un ingénieur civil. Il aurait précisé dans son rapport que tout développement sur l'espace vert existant risquait d'aggraver le problème des crues subites. Ce qui représente ainsi un danger potentiel pour les usagers du parking.

Nexteracom : « Aucun risque additionnel d’inondations »

La compagnie Nexteracom Ltd, qui dispose d’espaces bureaux et trois bâtiments qu’elle loue de BPML, a répliqué aux accusations portées contre elle.

Elle soutient que son projet de parking a été revu par Scène-Ries Consult Ltd. Nexteracom avance avoir modifié la conception initiale du projet de parking afin de tenter de résoudre le différend actuel. De sorte que l’eau de pluie sera recueillie et détournée de l’aire de stationnement envisagée dans son propre réseau de drainage situé dans les locaux de Nexteracom. « Le plan de parking proposé n'entraînera pas de risques supplémentaires d’inondation », soutient le document. Malgré les modifications, Ébène Hypermarket Property Co Ltd maintient ses objections au projet, suite à une visite du site le 28 mars 2018.