CWA : il reçoit une facture d’eau de Rs 4 369

Par Najette Toorab O commentaire
compteur

Reaz, un habitant de la capitale, ne sait plus à quel saint se vouer. Depuis octobre 2017, il a soumis quatre plaintes à la Central Water Authority pour contester ses factures  excessives. Mais jusqu’à présent, sa requête n’a pas été prise au sérieux. Il raconte que sa facture d’eau est passée à Rs 4 369 !

« C’est en octobre 2017 que j’ai consigné ma première plainte, car ma facture d’eau atteignait les Rs 796. C’était impensable. Dès que j’ai constaté cette anomalie, je suis allé vérifier mon compteur », affirme-t-il. Il a été surpris de constater que la CWA avait changé son compteur sans même le lui dire. Il indique qu’il a fermé tous ses robinets, mais le compteur continuait à tourner. Il s’est alors rendu au bureau de la CWA pour enregistrer une plainte. Il leur a expliqué le problème et a dit qu’il était stupéfait de recevoir une facture aussi élevée. « J’ai demandé à l’officier qui enregistrait ma plainte, si je devais régler ladite somme. Il m’a répondu que non, car les inspecteurs devaient faire les vérifications nécessaires dans les jours à venir et que le montant de la facture serait réajusté. De ce fait, je n’ai rien payé », déclare Reaz qui attend toujours que la CWA vienne faire le nécessaire. Entre-temps, dit-il, le montant total de sa facture a atteint les Rs 4 369 en six mois. « Le plus inacceptable, c’est que la fourniture d’eau ne se fait que deux fois par jour. »

Réajustement des factures

Sollicité à ce sujet, Jayen Chellum, secrétaire général de l’Association des Consommateurs de l’Ile Maurice, a tenu à expliquer que ce problème a été évoqué à plusieurs reprises, lors des conférences de presse de l’association. « Nous avions obtenu un accord avec le General Manager de la CWA, Yousouf Ismaël, pour que l’organisme revoie certains compteurs défectueux et qu’il réagisse promptement pour régler la situation sans pour autant pénaliser les consommateurs, laisse-t-il entendre. Le GM nous avait informés que lors des contrôles, seuls quatre compteurs sur vingt mille avaient été trouvés défectueux. À notre niveau, on confirme le fait que malgré cet accord, plusieurs personnes attendent comme Reaz un réajustement de leur facture. » Et d’ajouter que la CWA a recommandé aux consommateurs de placer un Non-Returning Valve avant le compteur pour éviter que le compteur ne tourne sous la pression de l’air.

Notre rédaction a référé le cas de Reaz à la chargée de communication de la CWA, Dorina Prayag, pour que des mesures correctives soient prises.