Xplik ou K

CWA : elle dénonce son frère pour vol d’eau du compteur

Corine B. habitante de Port-Louis dit avoir fait une demande depuis trois ans à la Central Water Authority (CWA) pour obtenir un compteur d’eau. « Nous avons déjà payé Rs 500 lorsque nous avons soumis la requête. Toutefois, il y a un de mes frères qui habite dans la même cour et il doit des arrérages à la CWA. Lorsque je me suis renseignée dans un des bureaux de la CWA, un des préposés  m’a informée que je dois honorer les factures dues par mon frère pour obtenir un compteur à mon nom, car nous habitons dans la même cour », soutient la dame.

Selon ses dires, depuis la suppression du compteur de son frère, ce dernier aurait raccordé un tuyau au compteur pour continuer à être approvisionné. « J’ai consigné une plainte à la section antifraude de la CWA depuis plus d’un mois, sans aucun résultat. Personne n’est venu faire des vérifications; de plus les arrérages augmentent avec les amendes », confie Corine. « Comment peut-on me rendre responsable des dettes d’une autre personne, alors que ma demande n’a rien à voir avec mon frère ? J’ai fait le va-et-vient après avoir enregistré mes plaintes, mais cela fait trois ans que j’attends d’obtenir ce compteur », lâche-t-elle.

Interrogée à cet effet, Dorina Prayag, Hotline Coordinator à  la CWA a expliqué que « c’est un cas assez compliqué, cependant sur une base humanitaire nous allons essayer de trouver une solution afin de voir si le demandeur pourra être abonné au réseau ou pas. Il pourra éventuellement se rendre au bureau de la CWA de Saint-Paul et rencontrer le responsable commercial qui examinera la demande », a-t-elle déclaré.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !