Economie

Culture vivrière : pour un partenariat entre la DBM et les petits planteurs

Les plans de la DBM apportent une bouffée d'oxygène aux petits planteurs.

Si le secrétaire de la Small Planters Association (SPA),  Kreepalloo Sunghoon, est favorable aux nouveaux plans de la Banque de développement (DBM) en faveur de petits planteurs,  néanmoins il aurait souhaité que  la Banque entre en partenariat avec ces derniers pour les accompagner dans leurs projets. 

Le porte-parole de petits planteurs trouve que les plans de la DBM  apportent une bouffée d'oxygène  aux petits planteurs dont plusieurs ont été gravement affectés par  les pluies diluviennes durant les premiers mois de 2018. Toutefois, il souhaite un soutien  plus accru de la banque aux petits planteurs. D’où son souhait  pour que la Banque développe, dans un  premier temps, un partenariat avec  les planteurs pour leur permettre de mener à  bien leurs projets. 

« Avec la Banque à leur côté, ils se sentiront plus en sécurité et plus crédibles  », dit-il. Il trouve aussi que cela aurait aussi permis à cette institution  bancaire de connaître les causes réelles des difficultés que rencontrent des planteurs et prendre des mesures correctives. 

Soutien nécessaire des autorités

Il  trouve aussi important que les autorités soutiennent  les planteurs au niveau du marketing de leurs produits. Parlant des légumes, Kreepalloo Sunghoon estime que la situation sera favorable  jusqu'à  la mi-octobre, sauf pour la pomme de terre. Il avance qu'après les  grosses pluies du début d'année, la terre s'est appauvrie et cela affectera la production. Il regrette que les techniciens du ministère de l'Agro-industrie n’aient pas effectué des tests dans les plantations comme il avait réclamé.