Live News

Culture de gandia : le policier Shamloll de nouveau arrêté

e policier Shamloll

Le policier ne cesse de défrayer la chronique. Premanand Shamloll, aussi connu comme Vikash, est de nouveau derrière les barreaux. Il a été arrêté pour culture de gandia dans sa demeure. Il est incarcéré au centre de détention de Moka.

Déjà interdit de fonctions, il cumule des délits. Le policier Vikash Shamloll a été arrêté mardi 8 janvier par les hommes du surintendant de police (SP) Ramgoolam de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) de l’Eastern Division. En liberté conditionnelle pour trafic de drogue, il était placé sous stricte surveillance. Les limiers de la brigade anti-drogue ont eu vent que le constable se livrait toujours à des activités illicites.

Une fructueuse perquisition a été effectuée à son domicile à Brisée Verdière. Après avoir fouillé la maison de fond en comble, les policiers ont mis la main sur une douzaine de plants de gandia, mesurant entre 2m50 et 3m40. Ils étaient cultivés dans un sac en plastique, contenant du fumier.

Arrêté, le constable Shamloll a été traduit devant le tribunal de Flacq, mercredi 9 janvier. Il fait face à une nouvelle accusation de « Drug Dealing:cultivating cannabis». La police ayant objecté à sa remise en liberté, il a été reconduit au centre détention de Moka jusqu’à sa nouvelle comparution devant la justice le mercredi 16 janvier.

Le policier avait été interdit de ses fonctions dans le passé. Il avait été accusé de Damaging property by band. À l’époque, il était affecté à l’Eastern Division. Le 28 mars 2017, il refait parler de lui. Il lui est reproché d’avoir cultivé du cannabis et d’être en possession de 5 333 graines de gandia, entre autres. Au total, 45 plants de gandia avaient été saisis. Trois chefs d’accusation de trafic de drogue ont été portés contre lui le 2 avril 2018 par le Directeur des poursuites publiques.

Premanand Shamloll, âgé de 39 ans, compte 15 années de service dans la police.