Live News

Critiques de politiciens après l'interpellation de Rama Valayden

« Dérive dictatoriale », « climat de peur »...  Des membres de l'opposition ne mâchent pas leurs mots pour dire leur réprobation après l'interpellation de Rama Valayden, ce lundi 17 mai. La police est arrivée chez lui au petit matin.

Le chef de l’opposition, Xavier-Luc Duval estime que cette interpellation « démontre une tendance dangereuse » vers la dictature. Elle est intervenue après une démonstration pacifique du Groupe Réflexion Emmanuel Anquetil devant la municipalité de Port-Louis, hier matin, dimanche 16 mai, en soutien à la Palestine.

De son côté, Patrick Assirvaden, président du Parti travailliste évoque, lui, un climat de peur entourant un éventuel rassemblement et se dit prêt à descendre dans la rue.

De son côté, le député indépendant Nando Bodha affirme que les droits des citoyens sont bafoués. 

Rama Valayden est en « état d’arrestation » et sera traduit devant la justice demain, 18 mai.
 

  • Shell Fuels

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !