Live News

Crise au sein du Parti travailliste : l’énigme Osman Mahomed

L’avenir d’Osman Mahomed au Parti travailliste fait l’objet de toutes les spéculations. S’apprête-t-il à emboîter le pas à son bras droit, Sheikh Mukhtar Hossenbocus ? Ce dernier l’encourage en tout cas dans cette voie.

Osman Mahomed serait mal à l’aise au Parti travailliste (PTr). C’est ce que s’accordent à dire plusieurs de ses collaborateurs au sein du parti et dans sa circonscription, Port-Louis Sud/Port-Louis Centre. Le principal concerné s’obstine à ignorer les appels de la presse pour éclaircir la situation depuis la démission de son bras droit, l’ancien lord-maire Sheikh Mukhtar Hossenbocus. On apprend toutefois qu’il a eu une rencontre jeudi avec Navin Ramgoolam, au cours de laquelle il a eu l’occasion d’exprimer ses états d’âme. Lors de sa discussion avec le leader des rouges, il aurait fait part de ses difficultés de cohabitation avec un de ses colistiers aux dernières élections générales. 

Cet argument ne tient cependant pas la route pour certains de ses camarades de parti. « Ce problème de cohabitation ne date pas d’hier. Pourquoi a-t-il décidé de n’en parler que maintenant. Cela cache quelque chose de plus profond », pense l’élu travailliste d’une circonscription urbaine, qui ne serait pas surpris par un départ du député de la circonscription n°2. 

Le communiqué émis par Osman Mahomed ce vendredi ajoute davantage de confusion autour de son avenir au sein du PTr. « Beaucoup de journalistes m'ont téléphoné depuis hier matin et il y a eu beaucoup d'articles de presse sur moi depuis. Je tiens à préciser qu'à ce jour, je n'ai donné aucune déclaration à aucune presse écrite ou parlée. Donc tout ce qui a été dit et écrit ne vient pas de moi. Je communiquerai en temps et lieu mais à ce stade, je tiens à dire que je suis vraiment attristé par la démission de Sheikh Mukhtar Hossenbocus, mon plus proche collaborateur depuis mon entrée en politique en 2014 », peut-on lire dans ce communiqué, où il ne précise pas ses intentions alors que les rumeurs concernant sa loyauté envers le PTr agitent la marmite politique. 

Présent à ses côtés pour l’inauguration de Pizza King à Port-Louis, Ehsan Juman dit avoir eu l’occasion de s’entretenir avec Osman Mahomed. « Je lui ai parlé lors de l’inauguration de la pizzeria. Il m’a dit que la question de démission ne se pose pas. Il m’a dit que ce n’est pas à l’agenda », nous confie le député de la circonscription n°3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est). 

L’ancien ministre Shakeel Mohamed, qui déclare avoir pu discuter lui aussi avec Osman Mahomed, parle pour sa part de frustration. « Je lui ai parlé et je comprends sa frustration. Le départ de son ami Mukhtar lui a fait mal. Je comprends et je compatis. Il nous faut, à présent, savoir gérer cette période de turbulence et j’en appelle au leadership pour bien gérer cela », dit-il.

Sheikh Mukhtar Hossenbocus : «J’encourage Osman Mahomed à quitter le Parti travailliste» 

« Je lui ai parlé. Je lui ai dit que je quitte le Parti travailliste et je l’ai encouragé à faire comme moi. Linn dir mwa li bizin reflesi ». C’est ce que nous a déclaré Sheikh Mukhtar Hossenbocus au téléphone. Il confie aussi qu’il s’apprête à intégrer le Mouvement socialiste militant (MSM).

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !