Live News

Crime à Riche-Mare : Chenen Kevin Chérie inculpé du meurtre de Lindsay Medar

Chenen Kevin Chérie a comparu au tribunal de Flacq mardi pour le meurtre de Lindsay Medar (en médaillon).
  • Le suspect arrêté grâce aux caméras de Safe City 

Chenen Kevin Chérie se trouve derrière les barreaux. Après sa comparution au tribunal de Flacq, cet habitant de Sainte-Croix de 32 ans a été inculpé du meurtre de Lindsay Medar, 66 ans, dont le cadavre en état de décomposition a été trouvé le lundi 18 janvier 2021 à son domicile à Riche-Mare. La police a objecté à la remise en liberté de l’accusé. Il a donc été placé en cellule. À l’origine du drame : un vol qui aurait mal tourné. 

C’est tard dans la nuit de lundi que Chenen Kevin Chérie a été appréhendé à Sainte-Croix lors d’une opération policière. Il aura suffi de quelques heures suivant la découverte macabre pour que la police criminelle de Flacq et les éléments de la Field Intelligence Unit de Port-Louis Nord remontent jusqu’à lui. Les agents l’ont retracé après avoir visionné les enregistrements des caméras CCTV de Safe City se trouvant à une cinquantaine de mètres du lieu du drame.  

Munis d’un mandat de perquisition, les policiers ont fouillé le domicile de Chenen Kevin Chérie. Ils ont récupéré des vêtements lui appartenant. Il a été conduit au poste. Lors de son premier face-à-face avec les enquêteurs, il est passé aux aveux. 

Il leur a fait comprendre qu’il connaissait Lindsay Medar. Le propriétaire des lieux l’aurait surpris dans la maison alors qu’il fouillait dans un tiroir. Les choses auraient ensuite dégénéré. 

Connu des services de police 

Le jeune homme est déjà connu des services de police pour des délits de drogue. Ses proches affirment que sa version n’est pas complète et que ses aveux ont été obtenus sous la contrainte. Ils allèguent qu’il a été victime de brutalité policière. 

La famille de Chenen Kevin Chérie a retenu les services de l’avocat Assad Peeroo pour le défendre. L’homme de loi devra se rendre au bureau de la Criminal Investigation Division (CID) de Flacq afin d’assister son client. 

Du côté des proches, certains se refusent à croire que le jeune homme est le coupable. « Kevin a perdu sa mère alors qu’il était encore jeune. Son père a refait sa vie et il ne s’est jamais occupé de lui. Je reconnais que Kevin a déjà eu des démêlés avec la justice pour des délits de drogue, mais de là à tuer une personne de cette façon. Je doute que ce soit lui le coupable. Il serait incapable de faire une telle chose », estime l’oncle du suspect. 

Le corps en état de décomposition de Lindsay Medar a été découvert lundi matin à son domicile à la rue Freesia, à Riche-Mare, qui se trouve dans la région de Flacq. C’est l’odeur nauséabonde qui a alerté un voisin. La police a été prévenue. 

Une fois sur place, les agents ont trouvé la maison verrouillée. Ils ont dû enfoncer une porte pour y accéder. Ils ont alors découvert le corps enveloppé dans des sacs-poubelle sous un lit. 

Le cadavre avait été soigneusement scotché avec de la bande adhésive. Des membres du Forensic Science Laboratory et ceux du Scene of Crime Office étaient au domicile de la victime jusqu’à fort tard. Ils ont fait des tests au Blue Star (produit permettant de détecter des traces de sang invisibles à l’œil nu ; NdlR). 

L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du service médico-légal, a révélé que Lindsay Medar est mort étouffé. Il avait une serviette dans la bouche. L’inspecteur Sobnauth et ses hommes de la CID de Flacq poursuivent leurs investigations sous la supervision de l’ACP Mannaram.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !