Faits Divers

Crime passionnel : Curtis Waller plaide coupable du meurtre de sa compagne

Alexia Katrine Ritta et Curtis Anthony Kendy Waller Alexia Katrine Ritta et Curtis Anthony Kendy Waller

Anthony Kendy Curtis Waller, un maçon de Roche-Bois, a plaidé coupable le mercredi 5 septembre, aux Assises. Il est poursuivi pour le meurtre sans préméditation de sa concubine Alexia Catherine Ritta, le 21 novembre 2016, à Petit-Verger, Pointe-aux-Sables. La victime, une habitante de Roche-Bois, était âgée de 23 ans.

Le procès a été appelé devant le juge Benjamin Marie Joseph. Le prévenu est défendu par Me Steven Sauhoboa. Quatre témoins ont été entendus le mercredi. L’affaire a été ajournée au 28 septembre.

L’accusé a fait des aveux à la police. Il s’était constitué prisonnier au poste d’Abercrombie après son forfait. Il a avoué avoir tué sa compagne sur un terrain en friche, derrière la prison de Petit-Verger, Pointe-aux-Sables. Selon l’autopsie, la victime est décédée des suites d’une asphyxie par strangulation. Elle portait des blessures au visage.

Selon les aveux de l’accusé, Alexia Catherine Ritta le trompait avec un proche. Anthony Kendy Curtis Waller a expliqué qu’il avait été emprisonné pour vol avec violence. Après sa remise en liberté sous caution, il a constaté que son comportement avait changé. Il soutient avoir appris que sa concubine entretenait une liaison avec un proche. Il a donc décidé de tirer les choses au clair. Les choses ont dégénéré et il a étranglé sa concubine dans un accès de colère et de jalousie.