Live News

Cri de désespoir des éleveurs de vache

Des éleveurs de vaches nous ont contactés pour exprimer leurs doléances en cette période de confinement. Comme ils ne peuvent écouler leur lait sur le marché, ils ont fait appel au ministère de l’Agro-industrie pour récupérer le lait des fermes et l’offrir aux personnes dans le besoin. À ce jour, environ 1600 litres ont été distribués.

Cependant, les éleveurs n’ont aucun revenu en cette période de criseet ne peuvent acheter des aliments pour nourrir leurs animaux et pour se nourrir eux-mêmes.Le gouvernement, déplorent-ils, les a « oubliés » car il n’y a eu aucune mesure d’urgence pour les éleveurs. La seule décision a été l’autorisation qui leur a été accordée pour circuler pendant le couvre-feu. Adil Veer Sohawon, secrétaire de la Cow Breeders Cooperative Society, nous dit que « la situation est critique » et il craint pour la survie de ses animaux, faute de nourriture adéquate.

Il propose des solutions au gouvernement, dont celle de demander aux usines d’aliments de leur fournir les produits à créditafin que les vaches soient nourries. «Même si nous, les éleveurs, nous n’avons rien à manger, il faut que nos animaux mangent,» dit-il. Adil Veer Sohawonsoutient que le gouvernement doit offrir aider les éleveurs au même titre que les autres secteurs de l’économie, car l’élevage est « un secteur très vulnérable ». «Le gouvernement a encouragé les entrepreneurs à investir dans l’élevage ces dernières années. En période de crise, il doit nous soutenir en urgence, car les animaux ne peuvent attendre, » explique-t-il. «Nous avions négocier avec le FAREI, il y a cinq jours, pour expliquer l’urgence de la situation, mais nous n’avons reçu aucune réponse à ce jour. Le gouvernement veut-il vraiment encourager la production locale? » demande le secrétaire de la société coopérative. À noter que le secteur d’élevage n’est pas informel, les coopératives sont dûment enregistrées.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !