Live News

Crédit : le Mauritius Credit Information Bureau veille au grain

Mauritius Credit Information Bureau

Vous êtes un bon emprunteur qui n’a jamais raté une échéance. Ou au contraire vous ne remboursez pas vos prêts à temps ou accumulez des ardoises ? Autant d’informations positives ou négatives que le Mauritius Credit Information Bureau (MCIB) enregistre dans sa base de données. Son but : promouvoir l’emprunt responsable. Voici tout ce que vous devez savoir sur cet organisme.

mcibmcibmcib

Les réponses à vos questions

Les données sur les mauvais payeurs sont-elles effacées après un laps de temps ?
Les institutions de crédit sont tenues de fournir des informations, positives ou négatives, sur toutes les facilités de crédit. Les informations positives incluent les facilités de crédit qui sont remboursées dans les temps impartis. Les informations négatives concernent les facilités de crédit qui ne sont pas remboursées à temps et sur lesquelles il y a des arriérages, des cas rapportés à la justice, des affaires en faillite et en situation d’insolvabilité ainsi que des remboursements compromis.

Les informations positives sont enlevées de la base de données trois ans après le remboursement de la facilité de crédit. Concernant les informations négatives dont les facilités de crédit ont été régularisées, les données sont supprimées de la base de données trois ans après que le compte est devenu positif. Quant aux comptes de crédit non régularisés, ils restent enregistrés dans la base de données.

Il y a une perception que le MCIB dispose d’une liste rouge des emprunteurs que les institutions financières doivent se méfier. Est-ce vrai ou faux ?
Le MCIB n’a aucune liste noire ou rouge sur les personnes. Notre base de données contient des informations factuelles. Si un emprunteur n’a pas payé son prêt à temps, notre base de données donne des détails sur ses retards sans émettre aucune opinion sur l’emprunteur. C’est à l’institution de crédit de déterminer si l’emprunteur est solvable, soit s’il est capable de rembourser ses emprunts.

Certains pays, notamment la France, imposent des interdits bancaires à ceux qui n’ont pas remboursé leur crédit. La Banque de Maurice compte-t-elle aller dans cette direction ?
La BoM a émis des directives auxquelles les banques doivent adhérer. Toutefois, elle n’intervient pas dans les décisions de ces banques.


En Chiffres

  • 2005. Création du MCIB par la Banque de Maurice.
  • 46. Le nombre de prêteurs, aussi appelés participants, qui fournissent des informations au MCIB.
  • Avant la mise en place du MCIB, les prêts non productifs représentaient environ 10 % de la totalité du crédit dans le secteur bancaire. Ce taux est tombé à environ 2 % avec l’entrée en opération du MCIB. « Toutefois, les prêts non productifs ont augmenté sensiblement en conséquence d’autres facteurs économiques », indique-t-on à la BoM.
mcib

Bon à savoir

  • Le MCIB envisage d’élargir sa base de données en incluant les Credit Unions, les compagnies de financement de crédit et les fournisseurs de vente à tempérament.
  • La base de données du MCIB est très sécurisée. Les banques peuvent, toutefois, la consulter uniquement sur bona fide request. En d’autres mots, elles peuvent uniquement consulter ces données, avec le consentement du client, avant d’accorder un prêt, et non pas pour avoir des informations
  • Tout individu a le droit de demander au MICB son Credit Profile Report. Il peut ainsi vérifier ou contre vérifier ces antécédents en termes de crédit. Cet exercice est gratuit.