Live News

Création d’un laboratoire de vaccins : Bissoon Mungroo se positionne

Bissoon Mungroo, par le biais de sa compagnie Shah Health Care Services Ltd, qui existe depuis 1995, a participé à l’appel à manifestation d’intérêt, lancé par l’Economic Development Board (EDB), pour la création d’un laboratoire produisant des vaccins à Maurice, entre autres. 

Bissoon Mungroo avait expliqué qu’il comptait investir Rs 2 milliards dans ce projet. Et que si celui-ci était retenu, quelque 4 000 emplois seront créés. L’homme d’affaires avait soutenu, dans la foulée, que la somme de Rs 1 milliard qui sera octroyée comme capital de départ ne l’intéressait pas non plus.

Quid des critiques à l’effet qu’il ne possède aucune expertise dans le domaine médical ? 

Bissoon Mungroo, qui avait été arrêté pour blanchiment dans le sillage de l’enquête sur l’achat d’équipements médicaux sous l’Emergency Procurement pendant le confinement, les a balayées d’un revers de la main. 

« J’ai tout à fait le droit de participer aux exercices d’appel d’offres… » Du reste, précisait-il, c’est avec l’apport technologique de son partenaire européen qu’il a soumis sa demande auprès de l’EDB.

Au total, quarante compagnies locales et internationales se sont manifestées suivant l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’EDB peu après la présentation du Budget 2021-22. Et notamment de la mesure visant à faire de l’industrie pharmaceutique, un pilier de l’économie mauricienne.

Parmi les laboratoires de renom ayant formulé une demande quant à la production de vaccins, on retrouve Strides Group (Stells Biopharma Ltd), une société indienne qui va produire 200 millions de doses du vaccin russe Sputnik. Ou encore le géant chinois Sinopharm Group et Aegle Pharma qui possède déjà un centre de traitement dédié aux patients cancéreux à Rose-Belle.

Ont également participé à cet exercice, Preventive Medicare, un consortium d’investisseurs américains et indiens. Et PurpleBlue Medical, une société mauricienne.
 
Pour ce qui est de la production de médicaments, on note la présence de Shaigan Pharma du Pakistan, Urban Biotech, NiA Health.

Au niveau de la production d’équipements médicaux et de la stem cell therapy, les firmes Autoregeneric et Kober pharma de l’Allemagne sont les candidats potentiels.

Et en matière de consultancy services, l’université de l’Illinois de Chicago et l’institut Pasteur de l’Iran ont proposé leurs services. Hyvec Partners Ltd d’Eshan Chady s’est également positionnée.

Après la présélection, dix soumissionnaires ont été retenus. L’exercice de « due diligence » est en cours.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !