Live News

Covid Leave : pas de déduction de salaire

Le ministre du Travail, Soodesh Callichurn, a parlé des congés liés à la Covid-19. C’était lors de la conférence de presse du gouvernement ce samedi. Son intervention fait suite aux représentations des syndicalistes. 

Le ministre a affirmé qu’une personne non vaccinée et qui ne produit pas de test PCR ne pourra pas se rendre sur son lieu de travail et son salaire sera déduit. Cependant, l’employé a un choix : il peut demander à ce que ses congés (22 jours ʹlocal leavesʹ et 15 jours de ʹsick leaveʹ) soient déduits au lieu du salaire. Dans certains cas, les ʹvacation leavesʹ seront, aussi, déduits.

Des travailleurs de deux secteurs faisaient face à des soucis : ceux de l’industrie sucrière et du thé. Pour les besoins du calcul du boni, des employeurs déduisaient les jours de congés pris durant le confinement 2021 et les isolements. C’est une injustice, selon le ministre. Vendredi le Conseil des ministres a trouvé que cela est injuste, les employeurs devront rembourser la différence déduite injustement » aux employés pour l’année 2021.

De plus, pour les employés du privé et du public, à partir de lundi, s’ils prennent un jour de congé pour se faire vacciner ce sera compté comme un ʹ special leave ʹ donc un congé payé. Ils devront, cependant, montrer la preuve qu’ils ont été vaccinés.

Concernant la Portable Retirement Gratuity Fund (PRGF), la contribution mensuelle avait été suspendue à cause de la COVID-19. La suspension a pris fin en décembre 2021. À partir de janvier 2022, les employeurs devront payer la PRGF. « La MRA a un relevé et si vous ne payez pas la PRGF il faudra assumer la responsabilité ». 

Soodesh Callichurn rappelle que les employeurs qui sont partis à la retraite ont reçu leurs PRGF durant la période de suspension.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !