Live News

Covid-19 : un groupe de Mauriciens bloqués en Pennsylvanie

Une dizaine de Mauriciens ne peuvent rentrer au pays.

Même si plusieurs vols de rapatriement ont été mis à la disposition des Mauriciens à l’étranger, il y a toujours quelques cas isolés. Une dizaine d’étudiants dans le secteur de l’hôtellerie sont actuellement bloqués en Amérique, car les résultats des tests PCR prennent trop de temps. 

Joven C. est actuellement en Amérique, plus précisément en Pennsylvanie. Le jeune homme y est depuis un peu plus d’un an. Aujourd’hui, il se trouve dans une situation délicate. «  Nous sommes une dizaine de Mauriciens bloqués en Pennsylvanie. Nous sommes des stagiaires dans le secteur touristique et nous avons complété nos formalités pour rentrer au pays. Nous sommes  en règle et nous avons déjà les documents nécessaires concernant notre vol et nos hôtels pour le retour. Toutefois, une seule chose nous préoccupe en ce moment. Mes amis et moi ne pouvons pas faire le test PCR comme le veut le protocole sanitaire, car nous devons attendre entre 5 et 14 jours pour avoir les résultats alors que pour rentrer à Maurice, le protocole exige que les tests soient effectués entre 5 et 7 jours afin de pouvoir embarquer », explique Joven. 

Selon le jeune homme, il n’y a aucun endroit où ils pourront obtenir les résultats des tests rapidement. «  Nous avons informé l’ambassade de Maurice aux États-Unis. Les préposés disent qu’ils ne pourront rien faire, car c’est hors de leur contrôle. L’ambassade nous a conseillés de passer le test dans un hôpital. Or, nous ne sommes pas des patients du pays et c’est compliqué pour nous de faire ce test dans un hôpital », avance Joven. Bientôt leurs visas d’entrée aux États-Unis vont expirer et leur séjour en Amérique risque de devenir encore plus compliqué. « J’ai déjà repoussé mon vol à quatre reprises. Mon prochain vol est pour le samedi 5 décembre et je ne sais pas encore si je pourrais embarquer ou alors si je devrais une nouvelle fois repousser mon vol », rappelle Joven.

Karl Mootoosamy, conseiller au ministère des Affaires étrangères, a expliqué sur les ondes de Radio Plus que le groupe de Mauriciens et Joven devront contacter l’Ambassade de Maurice à Washington pour leur faire part du problème. Karl Mootoosamy a également indiqué qu’il transmettra leurs doléances à l’ambassade pour que ce groupe de Mauriciens puissent passer leurs tests dans une clinique privée. Il a expliqué, hors antenne, que le ministère est au courant de ce problème qui est actuellement à l’étude.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !