Live News

Covid-19 : l'immunité décroissante des vaccins en question

Après les avertissements de médecins et de la Health Security Agency du Royaume-Uni selon lesquels la diminution de l'immunité entraîne la mort, y compris de personnes qui ont reçu deux doses d'un vaccin anti-Covid-19, quelle protection nous reste-t-il ? 

Un article publié sur le site web de la BBC, ce dimanche 14 novembre, rapporte que le système immunitaire a deux grands rôles : nous empêcher d'être infectés et, si cela échoue, débarrasser notre corps d'une infection. Pour comprendre, développons notre imagination et imaginons notre système immunitaire comme un château médiéval.

Vaccines
Source : BBC

Donc, une armée hostile et impitoyable de coronavirus cherchant désespérément à s'introduire se trouve autour du château. Notre première défense est un mur extérieur patrouillé par une légion d'archers. Ce sont les anticorps neutralisants de notre corps. S'ils peuvent retenir l'armée virale, alors nous ne serons pas infectés. Mais, si les murs s'effondrent et que les archers anticorps s'éloignent, alors le virus est entré. Car il a pris d'assaut le château et nous avons maintenant une infection. 

Mais tout n'est pas perdu. Car il y a encore des troupes à l'intérieur du donjon fortifié au cœur du château. Ce sont nos cellules mémoire B et mémoire T. Tels des combattants à cheval, ils peuvent rallier les troupes, mener la charge immunologique et envoyer les envahisseurs hostiles faire leurs valises.

vaccin

Ce sont les vaccins Covid qui ont entraîné les troupes dans notre corps. Cela inclut à la fois les anticorps et les cellules mémoire qui réagissent à une infection et à affronter le coronavirus. Au moins un de ces défenseurs est en déclin et ce n'est pas une surprise. Cela se produit après chaque vaccin ou infection. « Il existe de bonnes preuves que les anticorps diminuent avec le temps et que cela nous laisse des failles évidentes », indique le 
professeur Eleanor Riley qui est immunologiste de l'université d'Édimbourg. Et d'ajouter que la désertion de ces archers-anticorps de leur poste, a été aggravée par l'émergence du variant Delta.

 
Et cela pour que ce dernier ne se répande et entrer dans notre corps. C'est comme une nouvelle armée qui se dresse à l'extérieur des murs, mais celle-ci a apporté un troll des cavernes et des armes de siège.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !