Live News

Covid-19 : les boucliers contre le variant Delta sont-ils assez solides ?

Les autorités disent assurer une surveillance accrue des cas positifs.

Le variant Delta a fait son apparition à Maurice au début du mois d’octobre. Le vendredi 22 octobre, le ministre de la Santé a annoncé 18 décès liés à la Covid-19 en une semaine, mais aussi 16 cas du variant Delta dans la communauté. Quid de la solidité de nos boucliers contre ce variant encore plus contagieux ? Comment les renforcer ? Le point dans cet article.

Un exercice de séquençage, réalisé récemment par le laboratoire hyperspécialisé du ministère de la Santé, à Candos, a annoncé 16 cas de contamination au variant Delta dans la communauté. Sur 32 échantillons prélevés, huit cas étaient importés et les 24 autres, des cas locaux. Toutefois, le séquençage a marché uniquement sur 29 échantillons. De ce fait, sur 22 échantillons locaux, 16 cas du variant Delta ont été détectés, Ce qui fait un taux de 70 %.  

Pour voir l’évolution de la contamination au Delta, il faudra attendre les retombées des séquençages. Le Delta est-elle source d’inquiétude pour les autorités ? « Depuis mars 2020, nous avons à Maurice la souche B.1.1.318. ‘Li trankil’, mais aujourd’hui, en tenant compte de la présence du variant Delta qui très contagieux, il prédominera sur la souche historique. De ce fait, nous faisons une surveillance accrue des cas positifs », indique une source proche du ministère de la Santé. 

Cette même source affirme que les variants (Alpha, Beta, Gamma et Delta) sont prédominants à travers le monde. « À Maurice, nous avons eu le pic du nombre de cas positifs en septembre. Nous nous attendions a des répercussions dans un mois. C’est ce qui s’est passé et ça a répercuté sur le nombre de décès. 80 % des patients décédés n’étaient pas vaccinés et 95 % sont décédés en raison des comorbidités », indique-t-elle. 

Quid des jeunes patients décédés et sans comorbidités ? À cela, notre source affirme qu’une déficience immunitaire pourrait en être une des causes. Y a-t-il un débordement des cas positifs dans les hôpitaux et à l’ENT ? « Le nombre de cas est en baisse et le nombre d’hospitalisations est stable. Une vingtaine de lits équipés sont prêts. D’autres y seront ajoutés pour la prise en charge des patients avec une forme sévère de la maladie ». Quelle est la réponse au Delta ? « À ce stade, il y a une surveillance. Mais la stratégie, c’est la protection vaccinale pour prévenir les formes graves de la Covid-19, le maintien des gestes barrières et la ‘booster dose’. Comme cela se fait partout dans le monde », indique la source. Elle conseille aux non-vaccinés de se soumettre à la vaccination. « Il faut respecter les gestes barrières dès qu’on quitte la maison (…) C’est bête de ramener le virus à la maison », dit-elle. 

En ce qu’il s’agit du traitement par rapport au variant Delta, elle indique que c’est le même. Quid du nombre de séquençages faits par semaine ? « Environ 35 échantillons. Le personnel est formé en ce moment pour accroître ce nombre ».

variant

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !